EN | FR
  1. Architecture commerciale
  2. Architecture de paysage
  3. Architecture industrielle
  4. Architecture institutionnelle
  5. Architecture résidentielle
  6. Art
  7. Art de vivre
  8. Concours
  9. Design de mode
  10. Design d’éclairage
  11. Design d’intérieur commercial
  12. Design d’intérieur résidentiel
  13. Design graphique
  14. Design industriel
  15. Design multimédia
  16. Design urbain
  17. Édition
  18. Évènement + Exposition
  19. Immobilier
  20. Produit
  21. X
⇤ Fil de presse
v2com, le fil de presse international spécialisé en design, architecture et art de vivre qui diffuse des dossiers de presse auprès des médias
Journalistes! Bénéficiez d'un accès gratuit aux dossiers de presse afin de télécharger facilement des images en haute résolution.


Professionnels! Rejoignez un réseau d'influence, obtenez une couverture médiatique internationale et augmentez votre notoriété.


Nous sommes sociables!


Inscrivez-vous
à notre infolettre



Dossier de presse
| no: 891-01
Le téléchargement des dossiers de presse est réservé à l'usage exclusif des médias.
Conditions
Pour diffusion immédiate

La mention des crédits photo est obligatoire.
Merci d’inclure la source v2com lorsque possible
et il est toujours apprécié de recevoir
les versions PDF de vos articles.

Matériel de presse


Images haute résolution en téléchargement individuel.
Télécharger les images en basse résolution


Flag black
Dossier de presse - Communiqué de presse - 39 logements sociaux - Ateliers O-S architectes

39 logements sociaux

Paris, France

Ateliers O-S architectes


Paris, France, 23-01-2012 - Prenant place sur un ancien site industriel à proximité du centre ville de Chalon-sur-Saône, le projet de 39 logements sociaux locatifs s'inscrit dans un plan masse de trois opérations de logements collectifs implantés autour d'un vaste jardin. Le bâtiment est situé le long de la rue Pierre-Vaux et de la rue Galilée. Sa situation implique un traitement d’angle particulier et constitue en cela une articulation urbaine importante.

Le projet se développe parallèlement à la rue Pierre-Vaux avec un ensemble bâti de deux volumes de trois à quatre étages. L’immeuble épouse l’inflexion de la rue, afin d’affirmer l’urbanité du quartier. Dans cette même logique, la façade se retourne sur les pignons afin de traiter l’angle de la rue et d’éviter tout mur aveugle. Un large deck public jouxtant le bâtiment domine le jardin central, articulant ainsi en douceur le niveau de ce dernier avec celui du rez-de-chaussée des logements.

Ce projet traduit un processus de dialogue face aux réticences vis-à-vis du logement social réalisé par un promoteur. Assurés de la confiance du maître d'ouvrage dès le début du projet, nous avons pu mener un travail en partenariat pour répondre aux besoins liés à une opération de ce type (densité, rentabilité des surfaces, organisation simple des logements) tout en inscrivant le bâtiment dans le quartier et en apportant une valeur ajoutée aux usagers par le développement des espaces extérieurs privatifs.

PARTI ET PRINCIPES ARCHITECTURAUX
Le bâtiment a été conçu et réalisé sur la base de deux principes : densité et générosité pour la ville et pour les usagers. Ainsi les logements s'organisent dans un volume simple ceinturé de balcons filants, dont l'intimité est assurée par un jeu de lamelles de bois colorées.

Ce travail sur l'enveloppe assure à la fois une identité forte au bâtiment, lui donne un caractère cinétique qui anime les façades, et offre une protection solaire et visuelle aux habitants de l'immeuble. Le projet s'impose en douceur dans un contexte qui l'accueille tel un vaisseau aux mille voiles reflétant les multiples couleurs du ciel. Le choix s'est ainsi porté sur une gamme du blanc au bleu qui vibre avec les lumières changeantes de la journée.

Le jeu de couleurs se dégrade subtilement à chaque angle du bâtiment, du plus clair au plus foncé. Le projet étonne dans ce quartier aux architectures très hétéroclites, et apporte une touche de couleur et d'audace délicate. Les façades sont également animées d'ouvertures toute hauteur qui amènent la lumière au cœur de chaque pièce et permettent de profiter pleinement de la vue.

Les étages se décalent les uns par rapport aux autres créant un effet évasant graduellement la volumétrie tout en jouant avec les règles d’alignement. Les lamelles sont arrimées en rives des balcons en partie haute ou basse suivant la façade, renforçant ainsi l'effet de décrochement des balcons. A l'image d'un pont de bateau ou d'un deck, ces balcons sont de véritables pièces extérieurs qui sont aujourd'hui habitées de manière très diverses par les locataires.

ORGANISATION
Les logements s'organisent autour de deux circulations verticales, une par corps de bâtiment. La cage A distribue 16 logements par un escalier naturellement éclairé, la cage B 23 logements par un ascenseur et un escalier de service. Un sous-sol accessible depuis la rue Galilée abrite 39 places de parking.

Les logements bénéficient presque tous d’une double orientation du fait des multiples situations d’angle qu’offre le bâtiment où chaque pignon est traité comme une façade principale pour créer des vues multiples et dégagées. Une faille au niveau du jardin permet aussi d'offrir plusieurs orientations aux logements attenants. Seuls huit logements sont mono-orientés au sud, bénéficiant ainsi d'une lumière généreuse quelque soit la saison.

Les logements ont étés conçus de sorte que chaque pièce de vie bénéficie d’un prolongement extérieur. Les chambres et les séjours donnent sur le balcon filant afin que chaque habitant puisse profiter de son espace extérieur privatif. Ces espaces extérieurs protégés bien dimensionnés deviennent à la fois des vrais lieux de vies et des espaces de circulation appropriables permettant de multiplier les parcours et de diversifier les usages.

CONFORT INTERIEUR
Les plans des logements ont étés rationalisés afin de limiter les espaces de circulation superflus et de privilégier les espaces de vies. Des ouvertures généreuses éclairent toutes les pièces de vie y compris les cuisines. L’ensemble des logements respecte les nouvelles règlementations pour les personnes à mobilité réduite et permet à chacun de profiter de son appartement dans le plus grand confort possible.

Le projet s’inscrit dans une démarche environnementale en respectant les objectifs THPE 2010 et la certification CERQUAL profil A. Afin d’atteindre ces objectifs l’isolation du bâtiment à été renforcée et tous les ponts thermiques diminués. La forme compacte du bâtiment permet également de minimiser les déperditions thermiques. L’orientation solaire a été optimisée afin de profiter d’apport solaire gratuit.

Ainsi cette opération répond sans artifices aux préoccupations de développement durable et au contexte urbain particulier d’une opération périurbaine. Elle a représenté un projet ambitieux pour un bailleur social local qui a su transformer une commande « ordinaire » et proposer des logements de qualité aux espaces de vie généreux.

Maitre d’ouvrage client : Logivie / Batigère
Planification :
Esquisse - Juillet 2008
Démarrage des travaux - Novembre 2009
Livraison - Juillet 2011
Coût - Budget : 3 466 000 € HT compris VRD
Surfaces :
Shon : 3 221 m²
Shab : 2 571 m²
Partenaire consultant : Euclid (bet TCE)
Crédits photo. Luc Boegly photographe

- 30 -


Contact média
  • Ateliers O-S architectes
  • Gaël Le Nouëne
  • compta@o-s.fr
  • 33 (0)1 48 06 89 62