EN | FR
  1. Architecture commerciale
  2. Architecture de paysage
  3. Architecture industrielle
  4. Architecture institutionnelle
  5. Architecture résidentielle
  6. Art
  7. Art de vivre
  8. Concours
  9. Design de mode
  10. Design d’éclairage
  11. Design d’intérieur commercial
  12. Design d’intérieur résidentiel
  13. Design graphique
  14. Design industriel
  15. Design multimédia
  16. Design urbain
  17. Édition
  18. Évènement + Exposition
  19. Immobilier
  20. Produit
  21. X
⇤ Fil de presse
v2com, le fil de presse international spécialisé en design, architecture et art de vivre qui diffuse des dossiers de presse auprès des médias
Journalistes! Bénéficiez d'un accès gratuit aux dossiers de presse afin de télécharger facilement des images en haute résolution.


Professionnels! Rejoignez un réseau d'influence, obtenez une couverture médiatique internationale et augmentez votre notoriété.


Nous sommes sociables!


Inscrivez-vous
à notre infolettre



Dossier de presse
| no: 756-04
Le téléchargement des dossiers de presse est réservé à l'usage exclusif des médias.
Conditions
Pour diffusion immédiate

La mention des crédits photo est obligatoire.
Merci d’inclure la source v2com lorsque possible
et il est toujours apprécié de recevoir
les versions PDF de vos articles.

Matériel de presse


Images haute résolution en téléchargement individuel.
Télécharger les images en basse résolution


Flag black
Dossier de presse - Communiqué de presse - En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture - Centre Canadien d’Architecture (CCA)

En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture

Montréal, Canada

Centre Canadien d’Architecture (CCA)

LIVRE ET STATION DE
TÉLÉVISION EN LIGNE


Montréal, Canada, 07-03-2012 - Le Centre Canadien d’Architecture (CCA) de Montréal annonce le lancement du livre et du site Internet qui accompagnent sa grande exposition du moment, En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture, visible dans les salles principales du CCA et prolongée jusqu’au 15 avril 2012.

Édité par le Centre Canadien d’Architecture et Lars Müller Publishers, le livre, qui paraît en français et en anglais, porte le même titre que l’exposition et est en vente à partir de mars 2012. Réalisé sous la direction des commissaires de l’exposition Giovanna Borasi (conservatrice en charge de l’architecture contemporaine au CCA) et Mirko Zardini (directeur et conservateur en chef du CCA), le livre prolonge les recherches mises en oeuvre pour l’exposition et réunit des articles de chercheurs reconnus comme Margaret Campbell, Nan Ellin, David Gissen, Carla Keirns, Linda Pollak, Hilary Sample, Sarah Schrank, et Deane Simpson.

Le livre s’intéresse aux rapports historiques entre santé, design et environnement, et met au jour les incertitudes et les contradictions qui touchent les cultures marquées par la médecine occidentale. Dans cette perspective, les articles abordent des thèmes liés à l’exposition comme le rapport entre l’environnement bâti et la santé ; la pollution ; le modernisme et l’hygiène ; les stratégies d’urbanisme pour lutter contre les épidémies urbaines ; les dangers de l’environnement urbain pour la santé ; le design urbain dans une société vieillissante et les effets du soleil sur la santé.

Le livre s’ouvre sur un article de Giovanna Borasi et Mirko Zardini intitulé « Pour une démédicalisation de l’architecture », dans lequel les auteurs affirment que la santé est la « première priorité » et la principale préoccupation de notre société affaiblie. Des problèmes de notre vie quotidienne qui n’ont rien à voir avec la médecine sont considérés comme des problèmes médicaux et bien souvent, l’architecture et l’urbanisme contemporains se penchent sur les questions sanitaires tout en ignorant pratiquement les processus économiques et environnementaux. Borasi et Zardini laissent entendre qu’il y a là « une forme de défaite : l’incapacité pour l’architecture d’offrir une solution optimale et durable. » Face à l’optimisme excessif autour du rôle thérapeutique de l’architecture, les auteurs affirment qu’un « processus de démédicalisation » pourrait permettre à l’architecture comme discipline d’échapper aux ambiguïtés et à la morale des idées contemporaines sur la santé, et de passer de l’idéal de la « guérison » à celui d’une véritable « attention » aux habitants.

Cette thèse est explorée dans les différentes facettes du projet de recherche « En imparfaite santé » : le livre, le mini-site, les événements publics et le livre numérique (à venir) qui accompagnent l’exposition.

À PROPOS DES AUTEURS

Giovanna Borasi
Giovanna Borasi est architecte, commissaire d’exposition, auteure. Conservatrice en charge de l’architecture contemporaine au Centre Canadien d’Architecture depuis 2005, elle a développé plusieurs projets de recherche, en particulier sur l’influence des problèmes sociaux et environnementaux sur l’urbanisme et l’architecture actuels. Ces projets ont donné lieu à des expositions et des publications, parmi lesquelles on peut citer Actions : comment s’approprier la ville (Sun, 2008), Perspectives de vie à Londres et à Tokyo (Lars Müller Publishers, 2008) et Trajets : comment la mobilité des fruits, des idées et des architectures recompose notre environnement (Actar, 2010).

Mirko Zardini
Mirko Zardini est architecte, théoricien et conservateur en chef du Centre Canadien d’Architecture depuis 2005. Ses recherches portent sur la transformation de l’architecture contemporaine et ses relations avec les villes et les paysages. Parmi ses publications, on peut citer Annähernd perfekte Peripherie (Birkhäuser, 2000), Asfalto : Il carattere della città (Electa, 2003), Sensations urbaines (Lars Müller Publishers, 2005) et Actions : comment s’approprier la ville (Sun, 2008).

Margaret Campbell
Margaret Campbell est designer et historienne. Elle a enseigné l’histoire du design à l’Edinburgh College of Art and University jusqu’à sa retraite en 1998. Son mémoire de Master à l’Heriot-Watt University, Architecture of Hope : Hope for Cure. Tuberculosis, a Design Response, était consacré au rapport entre le modernisme et la tuberculose.

Nan Ellin
Nan Ellin est une théoricienne de la ville et de l’architecture, titulaire de la chaire d’urbanisme de l’University of Utah. Son dernier livre Good Urbanism (Island Press, 2012) propose une série d’outils au service de l’urbanisme, du design urbain et de la gestion des collectivités pour améliorer la qualité sanitaire et le confort des lieux. Elle est l’auteure d’Integral Urbanism (Routledge, 2006) et de Postmodern Urbanism (Princeton Architectural Press, 1996 ; 2e édition, 1999).

David Gissen
David Gissen est historien et théoricien de l’architecture et de l’urbanisme. Il est professeur agrégé d’architecture et d’études visuelles au California College of the Arts. Dans ses derniers travaux, il cherche à renouveler le concept de la nature dans la pensée architecturale et à définir des critères pour une forme expérimentale d’histoire de l’architecture. Il vient de terminer un livre sur les environnements architecturaux apparus pendant les années de la « crise » de New York. Gissen est l’auteur de Subnature : Architecture’s Other Environment (Princeton Architectural Press, 2009).

Carla C. Keirns
Carla C. Keirns est professeure adjointe de médecine préventive, de médecine et d’histoire à la Stony Brook University (Stony Brook, NY). Au croisement de la santé et de la société, son travail explore la façon dont l’évolution des idées médicales recoupe des tendances culturelles et économiques dans les domaines du travail, des loisirs, de la structure familiale et de l’architecture. Son prochain livre Measured Breath : A Short History of Asthma (Johns Hopkins University Press) retrace l’histoire de l’asthme au regard de l’évolution de la théorie médicale, de la pratique médicale et de l’épidémiologie depuis deux siècles.

Linda Pollak
Linda Pollak est architecte, architecte paysagiste et co-fondatrice de Marpillero Pollak Architects, New York. Enseignante à la Harvard Graduate School of Design de 1992 à 2004, elle s’est ensuite consacrée entièrement à sa pratique à New York, tout en participant à des initiatives citoyennes comme Fit-City et Active Design Guidelines. Elle est co-auteur de Inside Outside : Between Architecture and Landscape (Rockport Publishers, 1999).

Hilary Sample
Hilary Sample est architecte, fondatrice et directrice de MOS Architects, New York, auteure et professeure adjointe à la Columbia University Graduate School of Architecture, Planning and Preservation. Parmi ses projets de recherche actuelle, on peut citer Maintenance Architecture et Sick City : A Global Investigation into Urbanism, Infrastructure and Disease. Elle a été chercheuse invitée au CCA en 2007.

Sarah Schrank
Sarah Schrank est professeure adjointe d’histoire à la California State University à Long Beach. Son livre à paraître, Naked City : Natural Living and the American Cult of the Body s’intéresse à la construction culturelle du corps « naturel » dans les environnements urbains, interrogeant l’Amérique du XXe siècle comme terrain d’expérimentation de pratiques corporelles comme le nudisme, la vie dans le désert, la culture physique et les médecines non conventionnelles. Elle est l’auteure de Art and the City : Civic Imagination and Cultural Authority in Los Angeles (University of Pennsylvania Press, 2009) et de nombreux articles sur la culture urbaine et la politique du modernisme.

Deane Simpson
Deane Simpson est architecte et urbaniste. Il enseigne à l’École d’architecture de l’Académie royale danoise à Copenhague et à l’École d’architecture de Bergen (BAS). Dans ses recherches, il s’intéresse aux phénomènes urbains et architecturaux contemporains et plus particulièrement aux transformations urbaines sous l’effet croisé des changements démographiques, des processus de modernisation et de mondialisation et du néo-libéralisme. Sa thèse de doctorat à l’ETH (École polytechnique fédérale) de Zurich s’intitulait Third Age Urbanism : Retirement Utopias of the Young-Old.

À PROPOS DU MINI-SITE

Le mini-site internet, baptisé Imperfect TV (
imperfecthealth.tv), accompagne l’exposition ainsi que les publications. Il présente plus de 20 heures de films recueillis pendant la phase de recherche – entretiens, émissions de télévision, documentaires et publicités, dans lesquels des architectes et des designers discutent de diverses questions de santé.

Les vidéos sont regroupées par chaînes et par programmes thématiques. Les sept chaînes – Obésité, Épidémies, Cancer, Asthme, Vieillissement et Pollution – comportent différents programmes qui sont diffusés à la suite. De nombreuses vidéos présentent des architectes évoquant leurs projets dans une autre perspective que celle proposée par l’exposition. Le site permet donc d’offrir un regard différent sur la problématique de l’exposition, sur son contenu et son organisation.

Le site est conçu comme une chaîne de télévision à laquelle sont intégrés des outils de discussion. Se distinguant résolument des sites de partage de vidéo qui créent un nouveau mode de visionnement, ce type de diffusion ne permet pas aux spectateurs d’avancer ou de différer le programme : ils ne peuvent que regarder ce qui est « prescrit » aujourd’hui. Les visiteurs du site et les protagonistes du projet sont réunis par le biais de Twitter.

À PROPOS DU LIVRE NUMÉRIQUE

Réalisé en collaboration avec Lars Müller, le livre numérique
En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture sera le premier grand projet d’édition numérique du CCA. Cette parution, à venir, fera partie de la stratégie éditoriale du CCA, qui tend à rendre les recherches du CCA aussi accessibles que possibles. On y retrouvera tout le contenu de l’édition papier, images en couleurs, textes et maquette originale compris. Le livre numérique sera disponible en français et en anglais.

À PROPOS DE L’EXPOSITION

En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture montre comment l’architecture et les espaces urbains répondent aux problèmes de santé contemporains, comment ils les intègrent et même comment ils agissent sur eux. À partir d’objets très divers – maquettes et dessins d’architecture mais aussi photographies, publications, projets d’artistes et de designers – l’exposition interroge les conceptions communes de ce qui est « bon » ou « mauvais » dans un environnement où les points de vue sur la santé et la maladie ne cessent d’évoluer et, bien souvent, de se contredire.

À une époque où, dans le monde entier, la santé est devenue une dimension fondamentale du discours social et politique, elle prend aussi une place de plus en plus importante dans le débat architectural. Dans le passé, les constructions modernistes répondaient à une approche simpliste de la santé en s’efforçant de développer des vertus curatives ; plus nuancée, l’architecture actuelle intègre à ses programmes la notion de maladie dans toute sa complexité. Au lieu de prétendre éradiquer ou éviter les problèmes, certains architectes mettent désormais au coeur de leurs projets des questions telles que la gestion de la poussière, des ordures et des maladies.

De nombreux architectes et designers comprennent les limites de l’architecture et reconnaissant que malgré tous leurs efforts pour parvenir à des solutions idéales, les résultats seront toujours inégaux du fait de la nature complexe et contradictoire de l’architecture comme de la santé. Comme disait Machiavel, « dans les affaires courantes, on ne peut pas tenter de contourner un problème sans tomber sur un autre » – nous vivons dans un monde imparfait où les meilleures intentions du monde peuvent avoir des effets négatifs.

Avec En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture, le CCA poursuit son questionnement sur la façon dont l’architecture et le design déterminent le bien-être des individus. « En imparfaite santé présente des projets architecturaux qui répondent et qui s’attaquent à des problèmes de santé spécifiques, sans nécessairement parvenir à leurs fins, explique le commissaire Mirko Zardini. L’exposition ne propose pas de solution idéale et elle ne suggère même pas qu’une telle solution existe. Mais elle illustre la complexité de la relation entre santé humaine et architecture et elle montre comment cette relation évolue dans le temps. »

CALENDRIER DE LANCEMENT

Lancement pour la presse :
Montréal : 15 mars 2012, Librairie du CCA – sur invitation exclusivement, 11 h 00

Lancement public :
Montréal : 15 mars 2012, Librairie du CCA, 19 h 00
Toronto : 21 mars 2012, Evergreen Brick Works, 19 h 00*

* Ce lancement sera accompagné d’une librairie éphémère dans laquelle on pourra
retrouver une sélection des livres sur la santé et l’architecture à côté des publications
du CCA.

LE CCA
Le CCA est un centre international de recherche et un musée créé en 1979 avec la conviction que l’architecture est d’intérêt public. Fort de ses vastes collections, le CCA est un chef de file dans l’avancement du savoir, de la connaissance et de l’enrichissement des idées et des débats sur l’architecture, son histoire, sa théorie, sa pratique, ainsi que son rôle dans la société. Visitez
www.cca.qc.ca pour de plus amples renseignements.

Le CCA tient à remercier de leur appui généreux le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, le Conseil des Arts du Canada, le Conseil des arts de Montréal, le ministère du Patrimoine canadien, Graham Foundation for Advanced Studies in the Fine Arts et Hydro-Québec.

La phase de recherche de ce projet a été élaborée en collaboration avec i2a, l’Institut International d’Architecture à Vico Morcote, Suisse.

Pour plus d’information :
www.imperfecthealth.tv

- 30 -


Contact média
Dossier de presse | 756-04 - Communiqué de presse | En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture - Centre Canadien d’Architecture (CCA) - Édition - Publication Imperfect Health (2012).© CCA / Lars Müller Publishers
Publication Imperfect Health (2012).© CCA / Lars Müller Publishers
Télécharger
Image haute résolution
9.91 x 14.75
300dpi
Dossier de presse | 756-04 - Communiqué de presse | En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture - Centre Canadien d’Architecture (CCA) - Édition - Publication En imparfaite santé (2012).© CCA / Lars Müller Publishers
Publication En imparfaite santé (2012).© CCA / Lars Müller Publishers
Télécharger
Image haute résolution
9.91 x 14.74
300dpi
Dossier de presse | 756-04 - Communiqué de presse | En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture - Centre Canadien d’Architecture (CCA) - Édition - R&Sie(n) (François Roche, Stéphanie Lavaux, Jean Navarro), architectes. Dustyrelief F/B-mu François Lauginie, photographe.Collection du FRAC Centre, Orléans © R&Sie(n), architect
R&Sie(n) (François Roche, Stéphanie Lavaux, Jean Navarro), architectes. Dustyrelief F/B-mu François Lauginie, photographe.Collection du FRAC Centre, Orléans © R&Sie(n), architect
Télécharger
Image très haute résolution
17.07 x 11.36
300dpi
Dossier de presse | 756-04 - Communiqué de presse | En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture - Centre Canadien d’Architecture (CCA) - Édition - Édouard François, architecte. L’immeuble qui pousse.© Édouard François, architecte
Édouard François, architecte. L’immeuble qui pousse.© Édouard François, architecte
Télécharger
Image très haute résolution
17.02 x 10.56
300dpi
Dossier de presse | 756-04 - Communiqué de presse | En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture - Centre Canadien d’Architecture (CCA) - Édition - R&Sie(n) (François Roche, Stéphanie Lavaux, Jean Navarro), architectes. Dustyrelief F/B-mu. Bangkok (Thaïlande), 2002. François Lauginie, photographe.Collection du FRAC Centre (Orléans), © R&Sie(n), architect
R&Sie(n) (François Roche, Stéphanie Lavaux, Jean Navarro), architectes. Dustyrelief F/B-mu. Bangkok (Thaïlande), 2002. François Lauginie, photographe.Collection du FRAC Centre (Orléans), © R&Sie(n), architect
Télécharger
Image moyenne résolution
10.24 x 6.83
300dpi
Dossier de presse | 756-04 - Communiqué de presse | En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture - Centre Canadien d’Architecture (CCA) - Édition - Speleotherapy. Breathing In, Mine de sel de Solotvyno, Ukraine, 2009. Kirill Kuletski, photographe.© Kirill Kuletski
Speleotherapy. Breathing In, Mine de sel de Solotvyno, Ukraine, 2009. Kirill Kuletski, photographe.© Kirill Kuletski
Télécharger
Image très haute résolution
18.21 x 14.62
300dpi
Dossier de presse | 756-04 - Communiqué de presse | En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture - Centre Canadien d’Architecture (CCA) - Édition - En imparfaite santé: la médicalisation de l’architecture, vue de l’exposition avec l’œuvre Vache par Andy Byers, Centre Canadien d’Architecture, 2011.© CCA, Montréal
En imparfaite santé: la médicalisation de l’architecture, vue de l’exposition avec l’œuvre Vache par Andy Byers, Centre Canadien d’Architecture, 2011.© CCA, Montréal
Télécharger
Image haute résolution
11.36 x 16.07
300dpi
Dossier de presse | 756-04 - Communiqué de presse | En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture - Centre Canadien d’Architecture (CCA) - Édition - Philippe Rahm architectes. Air Public. Genève (Suisse), 2009.© Philippe Rahm architectes
Philippe Rahm architectes. Air Public. Genève (Suisse), 2009.© Philippe Rahm architectes
Télécharger
Image moyenne résolution
7.87 x 5.93
300dpi
Dossier de presse | 756-04 - Communiqué de presse | En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture - Centre Canadien d’Architecture (CCA) - Édition - Henry Dreyfuss et associés, designers et Niels Diffrient, Alvin R. Tilley et Joan C. Bardagjy, auteurs. Link Measurements 1b. De Humanscale 1/2/3: A Portfolio of Information. Presses du MIT (Cambridge), 1974.Collection CCA © Henry Dreyfuss Associates
Henry Dreyfuss et associés, designers et Niels Diffrient, Alvin R. Tilley et Joan C. Bardagjy, auteurs. Link Measurements 1b. De Humanscale 1/2/3: A Portfolio of Information. Presses du MIT (Cambridge), 1974.Collection CCA © Henry Dreyfuss Associates
Télécharger
Image haute résolution
14.52 x 11.22
300dpi
Dossier de presse | 756-04 - Communiqué de presse | En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture - Centre Canadien d’Architecture (CCA) - Édition - Benoît Vollmer, artiste. Dépositions. Wind captured by the various species of trees. Céret, France, 2009.© Benoît Vollmer / Gracieuseté de Van Kranendonk Gallery
Benoît Vollmer, artiste. Dépositions. Wind captured by the various species of trees. Céret, France, 2009.© Benoît Vollmer / Gracieuseté de Van Kranendonk Gallery
Télécharger
Image très haute résolution
16.93 x 20.5
300dpi
Dossier de presse | 756-04 - Communiqué de presse | En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture - Centre Canadien d’Architecture (CCA) - Édition - Cooper Union for the Advancement of Science and Art. Vue de l’escalier à l’entrée (New York), 2009. Iwan Baan, photographe.© Iwan Baan
Cooper Union for the Advancement of Science and Art. Vue de l’escalier à l’entrée (New York), 2009. Iwan Baan, photographe.© Iwan Baan
Télécharger
Image très haute résolution
18.72 x 12.48
300dpi
Dossier de presse | 756-04 - Communiqué de presse | En imparfaite santé : la médicalisation de l’architecture - Centre Canadien d’Architecture (CCA) - Édition - Nerea Calvillo architecte, en collaboration avec C+ arquitectos et In the Air. Topographie de la toxicité à Budapest (Hongrie), 2008.In the Air.
Nerea Calvillo architecte, en collaboration avec C+ arquitectos et In the Air. Topographie de la toxicité à Budapest (Hongrie), 2008.In the Air.
Télécharger
Image très haute résolution
21.35 x 11.81
300dpi