EN | FR
  1. Architecture commerciale
  2. Architecture de paysage
  3. Architecture industrielle
  4. Architecture institutionnelle
  5. Architecture résidentielle
  6. Art
  7. Art de vivre
  8. Concours
  9. Design de mode
  10. Design d’éclairage
  11. Design d’intérieur commercial
  12. Design d’intérieur résidentiel
  13. Design graphique
  14. Design industriel
  15. Design multimédia
  16. Design urbain
  17. Édition
  18. Évènement + Exposition
  19. Immobilier
  20. Produit
  21. X
⇤ Fil de presse
v2com, le fil de presse international spécialisé en design, architecture et art de vivre qui diffuse des dossiers de presse auprès des médias
Journalistes! Bénéficiez d'un accès gratuit aux dossiers de presse afin de télécharger facilement des images en haute résolution.


Professionnels! Rejoignez un réseau d'influence, obtenez une couverture médiatique internationale et augmentez votre notoriété.


Nous sommes sociables!


Inscrivez-vous
à notre infolettre



Dossier de presse
| no: 959-01
Le téléchargement des dossiers de presse est réservé à l'usage exclusif des médias.
Conditions
Pour diffusion immédiate

La mention des crédits photo est obligatoire.
Merci d’inclure la source v2com lorsque possible
et il est toujours apprécié de recevoir
les versions PDF de vos articles.

Matériel de presse


Images haute résolution en téléchargement individuel.
Télécharger les images en basse résolution


Flag black
Dossier de presse - Communiqué de presse - Graph - Xavier Lust

Graph

Bruxelles, Belgique

Xavier Lust


Bruxelles, Belgique, 16-04-2012 - Le travail de Xavier Lust est marqué par la tension palpable qu’il donne aux formes et par les courbes issues de ses expériences de déformation des surfaces métalliques. Fidèle à cet esprit, tout en l’exaltant, le bureau Graph, nous révèle un savoir faire technologique de transformation à chaud du verre qui sublime la signature du maître.

Quelle est l’histoire de « Graph » ?
Tout est parti d’une succession de tentatives réciproques pour faire converger mon univers de lignes et volumes avec les contraintes de production propres à l’usine de FIAM. Tant d’années et d’échanges m’ont été nécessaires pour comprendre les singularités de certains matériaux et leur capacité à suivre les torsions de mon imagination… En 2009, j’ai reçu un brief de FIAM me proposant de dessiner une ‘scrivania’, ce qui veut dire ‘écritoire’ en italien. Un mot peu utilisé chez nous mais qui a tout son sens dans la langue de Dante ! Ma réflexion s’est alors portée vers le signe graphique, une signature couchée, rapide et dynamique.
Concrètement, ce bureau en verre a été soumis à des températures de plus de 700°C pour fluidifier courbes et lignes...

En quoi cet objet s’inscrit-il dans votre travail antérieur ?
‘Graph’ offre une impression de mouvement induit, lequel s’inscrit dans la lignée de mon travail, comme un signe de reconnaissance. Malgré son statisme, l’objet semble vivre et irradier une énergie intérieure.
La déformation de surface en vue d’optimiser les structures est un autre thème récurant de ma production, à tel point que ce ‘geste’ est devenu en quelque sorte ma signature.
De manière générale, je cherche toujours à transcender les contraintes matérielles. Dans le cas présent, le seuil critique du projet se situe au niveau de la stabilité parce que Graph ne repose que sur trois points de contact avec le sol.

Vous quittez le domaine du métal déformé qui vous a fait connaître ?
La déformation de surface en métal a été une étape au début des années 2000, alors que je travaillais avec très peu de moyens. Depuis que je collabore avec des éditeurs italiens (Driade, MDF, Skitsch, Baleri, …), J’ai l’opportunité d’utiliser des technologies plus complexes et diversifiées. Ces éditeurs font produire industriellement et recourent fréquemment aux techniques de moulage. J’ai créé, par exemple, des chandeliers moulés en aluminium ; j’ai dessiné des tables moulées en Cristalplant (une résine composite proche du Corian); des chaises en polypropylène…
Dans le cadre de la création de Graph, l’occasion s’est présentée à moi de découvrir, dans la continuité du langage exploré avec l’aluminium, la technique de transformation à chaud du verre sous l’égide de maîtres italiens en la matière.

Pourquoi cette évolution ?
D’abord parce que c’est très excitant de faire de nouvelles expériences, d’avoir de nouveaux moyens à sa portée et de bénéficier de la collaboration motivée de la meilleure usine dans le domaine. La majorité des matériaux peuvent se déformer dans une faible proportion sans que leur surface ne soit altérée. Avec les métaux, tout comme avec le verre, nous travaillons dans les limites de cette ‘faible’ proportion de déformation. J’aime ce travail quand il repousse les limites et bouscule les idées reçues.

A la différence de ce post-modernisme qui réinterprète à l’infini le passé du design, vous continuez à chercher…
Mon credo est davantage d’inventer plutôt que de réinventer, et parfois contre la marée des tendances. Au dernier salon Maison&Objet à Paris, j’ai entendu, à propos de Graph, des commentaires du genre ‘il est né vintage’ ou ‘c’est un nouveau classique’. Ces qualificatifs me font un immense plaisir et témoignent que l’enfant est bien né. Pour moi l’intérêt d’une création n’est pas qu‘elle s’inscrive dans un courant, une mode, une mouvance commerciale, bien au contraire, s’il peut atteindre l’évidence, le manifeste, s’il a une réelle raison d’exister par son ingéniosité, il peut aussi exister hors du temps.

En parallèle, vous explorez une autre dimension…
Oui avec la boîte belge MGX by Materialise, j’ai réalisé deux lampes très organiques qui démontrent les possibilités infinies d’une technique nommée stéréolithographie. En bref : une ‘impression’ 3D pilotée par ordinateur. Ce qui est extraordinaire ici, c’est que le moulage ne connaît pas de limite. Il est donc possible de fabriquer des objets très complexes.

Actualités ?
Mes réalisations récentes seront présentées au Salon du Meuble de Milan du 16 au 22 avril 2012,
sur les stands de Fiam et MDF Italia et en ville, dans le showroom de De Padova . À la Triennale de Milan, en plus d’une présence dans l’exposition ‘Perspectives’, j’organise un évènement ‘Insalata Belga’ de promotion de Brussellicious, l’année de la gastronomie à Bruxelles.

Une implantation massive des prototypes de notre projet d’Abris de surface de la région Bruxelloise pour la STIB est prévue en 2013. À terme, près de 2000 Abribus seront placés.

Notice : Bureau avec base en verre transparent courbé de 19 mm, plateau en verre clair de 15 mm, avec éléments
de liaison en acier inoxydable.
220 x 80 x 74 cm

- 30 -


Contact média