EN | FR
  1. Architecture commerciale
  2. Architecture de paysage
  3. Architecture industrielle
  4. Architecture institutionnelle
  5. Architecture résidentielle
  6. Art
  7. Art de vivre
  8. Concours
  9. Design de mode
  10. Design d’éclairage
  11. Design d’intérieur commercial
  12. Design d’intérieur résidentiel
  13. Design graphique
  14. Design industriel
  15. Design multimédia
  16. Design urbain
  17. Édition
  18. Évènement + Exposition
  19. Immobilier
  20. Produit
  21. X
⇤ Fil de presse
v2com, le fil de presse international spécialisé en design, architecture et art de vivre qui diffuse des dossiers de presse auprès des médias
Journalistes! Bénéficiez d'un accès gratuit aux dossiers de presse afin de télécharger facilement des images en haute résolution.


Professionnels! Rejoignez un réseau d'influence, obtenez une couverture médiatique internationale et augmentez votre notoriété.


Nous sommes sociables!


Inscrivez-vous
à notre infolettre



Dossier de presse
| no: 625-09
Le téléchargement des dossiers de presse est réservé à l'usage exclusif des médias.
Conditions
Restriction de publication
Vous devez être connecté pour faire une demande d'autorisation de publication.

Pour diffusion immédiate

La mention des crédits photo est obligatoire.
Merci d’inclure la source v2com lorsque possible
et il est toujours apprécié de recevoir
les versions PDF de vos articles.

Matériel de presse


Images haute résolution en téléchargement individuel.
Télécharger les images en basse résolution


Flag black
Dossier de presse - Communiqué de presse - Penthouse Centre-ville Montréal - Desjardins Bherer

Penthouse Centre-ville Montréal

Montréal, Canada

Desjardins Bherer

Montréal, Canada, 29-09-2010 -

« Habitué de vivre depuis plusieurs années dans une vaste maison de l’Ile-des-Sœurs, le client s’installait dans un appartement penthouse disposant d’une vue panoramique sur le centre-ville de Montréal, le Mont-Royal et le fleuve Saint-Laurent. Dès le départ, cette vue magnifique, l’une des plus belles de Montréal, m’est apparue comme le point focal du projet. Le client désirait habiter un appartement de style loft lumineux et chaleureux. J’ai proposé un espace qui rappelle les grands lofts contemporains de Manhattan ou de Los Angeles, un loft qui respire le calme et le confort tout en étant tourné vers le spectacle continuellement changeant de la ville. »


Tout était possible puisque l’édifice où se trouvait l’appartement était encore en construction. L’espace à concevoir : une grande unité de 3300 pieds carrés résultant de la fusion de deux penthouses. D’entrée de jeu, le couloir d’accès à l’un des penthouses, devenu inutile, fut rapatrié pour loger les systèmes mécaniques et électriques. Résultat : l’appartement pouvait désormais se déployer dans un grand rectangle pur faisant toute la largeur de l’immeuble, fénestré pleine hauteur sur les côtés nord, est et sud, et bénéficiant d’une luminosité exceptionnelle. 

L’appartement comprend deux zones : d’un côté les aires communes : le séjour, la salle à manger et la cuisine ainsi qu’un séjour-cinéma maison; de l’autre, les quartiers privés du père et du fils. Un minutieux travail fut d’abord entrepris sur l’enveloppe intérieure au moyen de revêtements et de teintes jouant sur les volumes, les blancs et les camaïeux de gris et de marron afin d’en arriver à un environnement qui soit épuré et chaleureux. 

Les plafonds très hauts ont été subtilement surbaissés afin de loger l’éclairage et de dissimuler le système de commande électrique de l’habillage des ouvertures. Chaque luminaire encastré comprend deux spots qui multiplient les possibilités d’éclairage avec une grande économie de moyens. Le traitement des fenêtres a bénéficié d’une grande attention. Des toiles tissées de fibres naturelles et de filin d’acier inoxydable, complètement invisibles lorsque levées, descendent du plafond sur une simple pression des doigts. Elles atténuent la lumière et préservent l’intimité. Dans un esprit loft, les colonnes structurales ont été conservées et simplement poncées et peintes dans les mêmes teintes et finis que les murs. 

Dans la grande pièce principale, un parquet de frêne torréfié caffe latte et un immense mur intérieur en chêne blanc teint anthracite forment un écrin parfait qui maximise le sentiment d’espace et met en valeur la vue spectaculaire et le mobilier contemporain. Détail : toutes les plinthes chauffantes ont été habillées d’une marqueterie de frêne identique au matériau du parquet. 

La salle à manger et la cuisine attenante se trouvent à l’extrémité nord de la pièce. Formée d’un piétement en acier patiné et d’un plateau en noyer français massif, la table peut accueillir dix personnes. La cuisine est très sobre mais très présente : comptoirs en quartz anthracite et façades en verre créent de brillantes surfaces où se réfléchit la ville. Une porte relie la section comptoir à la terrasse extérieure qui court tout le long de la salle à manger. 

À l’autre extrémité de la pièce, des divans en noyer recouverts de coton et lin invitent à la conversation. Le fauteuil Saarinen rouge et les livres suspendus au mur grâce à un ingénieux système de rangement invisible lancent des notes toniques dans cette section de l’appartement. Le séjour-cinéma maison qui jouxte le salon reprend les teintes naturelles omniprésentes du lieu. Le loup au mur (œuvre de Josée Pedneault) introduit une note insolite et humoristique qui donne le ton à cette pièce multifonctionnelle, puisqu’elle peut se transformer en chambre d’invités. 

Les quartiers privés obéissent à une géométrie et à des volumes plus classiques. Au fond d’un couloir où se dresse une sculpture (oeuvre de Jean-Pierre Larocque) un grand mur de bois est flanqué de deux larges portes qui conduisent aux appartements du père et du fils. 

La chambre à coucher du maître de céans est logée dans une rotonde orientée plein est. Le grand lit cannelé et en noyer logé dans une alcôve anthracite, un long bahut flottant en noyer et deux fauteuils zébrés composent le mobilier de cette pièce. Les tentures de couleur hématite sont en mesure d’isoler la pièce du monde extérieur. À cette chambre s’ajoutent deux dressings de grandes dimensions et une salle de bains où règne une atmosphère de grand raffinement grâce au sol chauffant de marbre blanc veiné « Calacatta », aux murs, comptoirs et lavabo de quartz blanc et aux deux alcôves arrondies en mosaïque de tuiles à la feuille d’or à motif floral. 

Les quartiers du fils de la maison reprennent le style hôtel-boutique, mais traité de façon presque austère. À dominante anthracite à cause de l’alcôve du lit et des boiseries des nombreux rangements dans la pièce, la chambre est dotée de voilages en lin et de tentures opaques propres à créer une parfaite obscurité. Un dressing et une salle de bain la complètent. 

Par son design épuré, sa gamme de teintes naturelles et ses multiples détails architecturaux, l’appartement s’avère une grande réussite. Entouré par les ciels et les lueurs toujours changeantes du centre-ville, on a l’impression d’être dans un grand vaisseau aérien qui offre à ses passagers la chaleur du foyer allié à la liberté des larges horizons. 

- 30 -


Contact média