EN | FR
  1. Architecture commerciale
  2. Architecture de paysage
  3. Architecture industrielle
  4. Architecture institutionnelle
  5. Architecture résidentielle
  6. Art
  7. Art de vivre
  8. Concours
  9. Design de mode
  10. Design d’éclairage
  11. Design d’intérieur commercial
  12. Design d’intérieur résidentiel
  13. Design graphique
  14. Design industriel
  15. Design multimédia
  16. Design urbain
  17. Édition
  18. Évènement + Exposition
  19. Immobilier
  20. Produit
  21. X
⇤ Fil de presse
v2com, le fil de presse international spécialisé en design, architecture et art de vivre qui diffuse des dossiers de presse auprès des médias
Journalistes! Bénéficiez d'un accès gratuit aux dossiers de presse afin de télécharger facilement des images en haute résolution.


Professionnels! Rejoignez un réseau d'influence, obtenez une couverture médiatique internationale et augmentez votre notoriété.


Nous sommes sociables!


Inscrivez-vous
à notre infolettre



Dossier de presse
| no: 769-01
Le téléchargement des dossiers de presse est réservé à l'usage exclusif des médias.
Conditions
Pour diffusion immédiate

La mention des crédits photo est obligatoire.
Merci d’inclure la source v2com lorsque possible
et il est toujours apprécié de recevoir
les versions PDF de vos articles.

Matériel de presse


Images haute résolution en téléchargement individuel.
Télécharger les images en basse résolution


Flag black
Dossier de presse - Communiqué de presse - CDID-ARCOP : une association qui voit grand - CDID-ARCOP

CDID-ARCOP : une association qui voit grand

Montréal, Canada

CDID-ARCOP

Montréal, Canada, 12-08-2010 -

le Groupe ARCOP et la firme d’aménagement intérieur CDID DESIGN annoncent la création d’une nouvelle entité, CDID-ARCOP. Celle-ci, née de l’union de CDID DESIGN à la firme internationale d’architecture, se traduira en une structure autonome spécialisée en aménagement intérieur qui viendra compléter les services en architecture de la divison montréalaise d'ARCOP. La fondatrice de CDID DESIGN, Pascale Vaillancourt, l'une des rares designers d'intérieur à compter plus de 25 ans d'expérience dans le domaine de l'hôtellerie et de la restauration, devient la présidente de CDID-ARCOP. CDID DESIGN continuera, de son côté, à offrir les mêmes services d'aménagement intérieur.


Histoire d’une rencontre

C’est à l’occasion d’un mandat à Cuba en 2005, pour la conception d’un vaste complexe hôtelier 5 étoiles incluant 700 chambres, à La Havane, que le Groupe ARCOP s’associe une première fois à CDID DESIGN. Après la réussite du projet et son accueil enthousiaste par le client, il devient évident que cette association ponctuelle doit faire place à un partenariat permanent. « Nous parlons le même langage avec Pascale. Elle comprend l’espace comme un architecte », témoigne Robert LaPierre, associé chez ARCOP. 

Par ailleurs, depuis les évènements du 11 septembre 2001, les besoins de l’industrie hôtelière tendent vers la réhabilitation de l’existant et, en particulier, vers des interventions sur l’aménagement intérieur des hôtels. Précurseur de nombreuses tendances (cf. plus bas), le Groupe ARCOP doit donc logiquement se doter d’une structure spécialisée en aménagement intérieur. C’est d’autant plus vrai que, si la firme d’architecture est présente dans tous les domaines (du commercial au résidentiel, en passant par l’institutionnel), elle jouit d'une expertise internationale reconnue dans le domaine de l'hospitalité (hôtels, centres de congrès, centres récréatifs, spas, etc). 

Une expertise dans le secteur de l’industrie de l’accueil

Le Groupe ARCOP a en effet à son actif la construction, la réhabilitation et l’agrandissement de nombreux hôtels à travers le monde. On pense au Reine Elisabeth de Montréal, à l’agrandissement du Château Frontenac de Québec ou au Fairmont de Tremblant. Mais, loin de se contenter d’une présence indétrônable au Québec, le Groupe est très présent dans le reste du Canada, avec des réalisations comme celle du Sheraton Centre-Ville de Montréal ou d’autres de chaînes hôtelières comme Intercontinental et Hilton. Au Moyen Orient, en Asie du Pacifique et dans les Caraïbes, la firme d’architecture s’est distinguée très tôt en gagnant la confiance de groupes comme Serena (Pakistan, Afghanistan), Jaypee (Inde), Gems (Barbades), Pearl Continental (Libye) et Diamond Peninsula (Chine). « Un bon tiers de nos projets sont rattachés à ce secteur », commente Robert LaPierre. 

De son côté, CDID DESIGN n’est pas en reste. Grâce à sa sémillante présidente, la firme a signé l’intérieur de nombreux hôtels et non les moindres. C’est d’ailleurs elle qui concevra, alors qu'elle était designer principale chez Camdi Design, l’aménagement intérieur du tout premier hôtel boutique au Canada, le Germain- des-Prés du Groupe Germain, ouvert en 1988. Depuis, forte de son sens de l’espace et de l’harmonie, elle multiplie les mandats les plus divers, des très classiques Le St-James (en collaboration avec Jacques Bouchard) et Résidences Le Lux pour Les Hôtels Gouverneur, au style transitionnel des condo hôtels pour Intrawest et du Château Bonne Entente de Québec, en passant par l'actuelle rénovation du Bond Place Hotel à Toronto, très contemporaine et épurée. 

La synergie de deux expertises complémentaires

La création de CDID-ARCOP permet de capitaliser sur les savoir-faire des deux firmes, en combinant la souplesse d’intervention et la créativité de CDID Design, d’une part, et l’expertise et les ressources du groupe ARCOP, d’autre part. « C’est un travail de collaboration. Pour chaque projet, nous discutons ensemble des meilleures orientations à prendre et nous planifions les espaces en combinant nos savoir-faire », explique Pascale Vaillancourt. 

La conséquence directe de cette synergie est de donner les moyens à CDID-ARCOP de concevoir des espaces où architecture et design intérieur s'intègrent parfaitement. « Nous ne nous contentons pas d’ornementer un intérieur; nous intervenons au niveau de l’architecture intérieure d’un projet pour créer des espaces en harmonie avec leur environnement architectural et les souhaits du client », conclut Pascale Vaillancourt. 

ARCOP : un précurseur de son temps

Avec ses 55 ans d’expérience, le Groupe ARCOP fait figure de pilier de l’architecture au Québec. Or, on croit souvent (à tort) que l’âge et la créativité ne font pas bon ménage. Pourtant, c’est oublier que le Groupe ARCOP a toujours su se renouveler en s’adaptant aux tendances et, même souvent, en les devançant. 

Dès les années 1960, des projets comme la Place Ville-Marie ou la Place Bonaventure préfigurent une nouvelle conception de l’urbanisme qui réunit au sein de mega complexes urbains (« des villes dans la ville ») des bureaux, des commerces et d’impressionnantes (pour l’époque) galeries souterraines. Avec la réhabilitation de la Maison Alcan en 1983, ARCOP inaugure au Canada un mouvement architectural qui va intégrer des édifices patrimoniaux dans de nouvelles constructions commerciales. Au cours de la même décennie, le groupe se distingue en s’internationalisant avant les autres. L’ouverture d’un bureau à New Delhi en Inde précède même celle de ses bureaux à Toronto et à Boston. 

Aujourd’hui, avec ses quelques 300 employés, il est présent à travers le monde, du Canada à la Chine, en passant par les Caraïbes, l’Inde et le Pakistan. Cette présence internationale s’inscrit aussi dans une tradition d’ouverture du groupe qui a toujours privilégié un respect des valeurs humaines, culturelles et sociales. Dès ses débuts, la force d’ARCOP aura été de réussir à faire fonctionner une agence dont les fondateurs étaient très représentatifs de la mosaïque ethnique canadienne. Malgré leurs différences culturelles, ils ont su partager une vision commune pour une architecture de qualité réalisée dans le respect de l’autre. 

Cette tradition perdure aujourd’hui à travers des réalisations qui témoignent d’une grande sensibilité pour les spécificités culturelles et historiques des environnements et des édifices sur lesquels le Groupe ARCOP intervient. Il suffit pour s’en convaincre d’évoquer le bâtiment de l’Assemblée législative du gouvernement du Nunavut, de l’hôtel Serena de Kabul en Afghanistan, du projet de complexe hôtelier Monte Barreto à Cuba ou de l’agrandissement du Château Frontenac à Québec. 

En outre, le groupe bénéficie du dynamisme et de la créativité de concepteurs dont la moyenne d’âge ne dépasse pas 35 ans, tout en s’appuyant sur le savoir-faire et l’expérience des générations d’associés qui ont donné à ARCOP sa force, faite d’écoute et d’un esprit visionnaire. Ce n’est pas pour rien que le groupe participent aujourd’hui à des projets majeurs comme le nouveau centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), celui du campus Glen de l’Université McGill (CUSM), la rénovation de l’édifice ouest de la colline du Parlement du Canada ou le technoparc de Qujing en Chine. 

CDID DESIGN : l’intuition de l’espace intérieur

La nouvelle présidente de CDID-ARCOP a déjà près de 30 ans d’expérience en aménagement intérieur. En créant CDID DESIGN en 1996, elle fonde une signature originale, inventant des espaces à la personnalité forte, tout en respectant leur histoire et les besoins de leurs usagers. 

Rapidement, elle obtient une reconnaissance pour son travail. Elle va notamment collectionner de nombreux prix au concours Commerce Design Montréal. On pense aux Halles de la Gare de la gare centrale de Montréal, au restaurant Opus II , au Green Café, ou à l’hôtel Le St-James. 

Car Pascale Vaillancourt aime toucher à tout. Elle compose l’intérieur luxueux du restaurant Nuances (5 diamants) du Casino de Montréal et crée l’atmosphère chaleureuse et décontracté du café Java U. Elle inaugure le premier Presse Café de Paris en France, crée l’image des Presse Café pour l’Australie, et collabore avec Van Houtte. Elle invente le style pétillant du Green Café et s’adapte à la vocation de sobriété et de classicisme de l’hôtel Le St-James. « On s’adapte à l’âge, au budget et au style de nos clients », explique-t-elle tout bonnement. 

Car pour elle, le secret d’un espace réussi est dans l’écoute et l’observation du caractère d’un lieu et des attentes de son client. C’est ce qui a plu dans sa proposition d’aménagement intérieur du complexe hôtelier Monte Barreto de La Havane. En plus de vouloir imposer un style contemporain, elle a su intégrer au nouvel édifice des éléments caractéristiques des styles Art Déco et Colonial, pour établir un dialogue avec l’architecture historique de la capitale cubaine. Il ne s’agissait pas pour autant d’imiter les styles d’un autre âge, mais plutôt de les évoquer. La designer n’en a alors retenu que l’essence, comme la verticalité, la symétrie de l’espace et l’ostentation avec laquelle les œuvres d’art étaient alors présentées. 

Elle explique cette intuition de l’espace qui fait sa force par un très modeste : « Au Québec, on a l’habitude de faire beaucoup avec de petits budgets; ça nous incite à savoir s’adapter et à être créatif! » 

- 30 -


Contact média
Dossier de presse | 769-01 - Communiqué de presse | CDID-ARCOP : une association qui voit grand - CDID-ARCOP - Design d’intérieur commercial - Perspective Hotel Cuba - Crédit photo : CDID-ARCOP
Perspective Hotel Cuba
Crédit photo : CDID-ARCOP
Télécharger
Image moyenne résolution
10.7 x 8.98
300dpi
Dossier de presse | 769-01 - Communiqué de presse | CDID-ARCOP : une association qui voit grand - CDID-ARCOP - Design d’intérieur commercial - Perspective Hotel Cuba - Crédit photo : CDID-ARCOP
Perspective Hotel Cuba
Crédit photo : CDID-ARCOP
Télécharger
Image haute résolution
11.92 x 9.24
300dpi
Dossier de presse | 769-01 - Communiqué de presse | CDID-ARCOP : une association qui voit grand - CDID-ARCOP - Design d’intérieur commercial - Perspective Hotel Cuba - Crédit photo : CDID-ARCOP
Perspective Hotel Cuba
Crédit photo : CDID-ARCOP
Télécharger
Image moyenne résolution
10.96 x 8.54
300dpi
Dossier de presse | 769-01 - Communiqué de presse | CDID-ARCOP : une association qui voit grand - CDID-ARCOP - Design d’intérieur commercial - Perspective Hotel Cuba - Crédit photo : CDID-ARCOP
Perspective Hotel Cuba
Crédit photo : CDID-ARCOP
Télécharger
Image haute résolution
11.0 x 8.51
300dpi