EN | FR
  1. Architecture commerciale
  2. Architecture de paysage
  3. Architecture industrielle
  4. Architecture institutionnelle
  5. Architecture résidentielle
  6. Art
  7. Art de vivre
  8. Concours
  9. Design de mode
  10. Design d’éclairage
  11. Design d’intérieur commercial
  12. Design d’intérieur résidentiel
  13. Design graphique
  14. Design industriel
  15. Design multimédia
  16. Design urbain
  17. Édition
  18. Évènement + Exposition
  19. Immobilier
  20. Produit
  21. X
⇤ Fil de presse
v2com, le fil de presse international spécialisé en design, architecture et art de vivre qui diffuse des dossiers de presse auprès des médias
Journalistes! Bénéficiez d'un accès gratuit aux dossiers de presse afin de télécharger facilement des images en haute résolution.


Professionnels! Rejoignez un réseau d'influence, obtenez une couverture médiatique internationale et augmentez votre notoriété.


Nous sommes sociables!


Inscrivez-vous
à notre infolettre



Dossier de presse
| no: 760-05
Le téléchargement des dossiers de presse est réservé à l'usage exclusif des médias.
Conditions
Pour diffusion immédiate

La mention des crédits photo est obligatoire.
Merci d’inclure la source v2com lorsque possible
et il est toujours apprécié de recevoir
les versions PDF de vos articles.

Matériel de presse


Images haute résolution en téléchargement individuel.
Télécharger les images en basse résolution


Flag black
Dossier de presse - Communiqué de presse - Parfum de démesure Bistro japonais Kinoya - Jean de Lessard, Designers Créatifs

Parfum de démesure
Bistro japonais Kinoya

Montréal, Canada

Jean de Lessard, Designers Créatifs

Un bistro japonais hors norme ouvre ses portes sur la rue Saint-Denis


Montréal, Canada, 06-09-2012 - Les Irasshaïmase! fusent sur la rue Saint-Denis depuis l’ouverture récente de Kinoya, un izakaya, la version japonaise du bar à tapas. Alliant avec flair tradition et modernité, ce petit bijou de la cuisine japonaise méritait un écrin au design inédit. Conçu par le talentueux designer Jean de Lessard, qui a eu là carte blanche, l’espace aux volumes et aux formes d’une grande simplicité est d’un chic décontracté.

Dans cet endroit autrefois sombre et dans lequel il fallait conserver la pierre et la brique, la métamorphose est radicale. « Toute trace du restaurant italien et ces énormes fours à pizza a disparu. L’on peut jouir désormais du spectacle des chefs japonais dans leur cuisine complètement ouverte, » explique Jean de Lessard.

Les interventions faites à l’axe de circulation existant, de même que la création de points de vue aux diverses ambiances confèrent à l’ensemble un dynamisme et une fluidité étonnants.

Clins d’œil à la tradition
C’est avec humour que le designer a interprété l’incontournable pièce « tatami » qui est au cœur du projet. Celle-ci casse l’effet de cafétéria (hauts plafonds et forme rectangulaire oblige) et force un questionnement sur notre perception spatiale. Comme un furoshiki, la longue bande sculpturale en merisier s’enroule pour former une « boîte » que le designer a subtilement excentrée; l’on découvre la raison lorsque l’on se déplace à l’intérieur du bistro bar. « Jean pense au moindre détail, c’est un grand créateur et un perfectionniste passionné de design ! » s’exclame Ivy Dong, l’une des propriétaires. Dans ce lieu d’une telle sobriété, aucun détail n’est cependant superflu.

Les gigantesques fleurs qui courent sur le sol, les murs et le plafond nous entraînent dans un monde de fantaisie et de poésie. Pareille démesure est fréquente dans l’univers manga.
Ces énormes fleurs de prunier, de pivoines et de chrysanthèmes stylisées font figure de kamon (insignes héraldiques anciens de clans de samouraï) contemporains. L’on retrouve d’ailleurs ces motifs identiques sur un kimono minuscule en papier accroché à un mur, première œuvre d’art d’une série de dix, aux formes et aux couleurs toutes plus éclatées les unes que les autres. Signature identitaire du bistro bar absolue, l’esthétique florale s’étend même jusqu’au design de la carte des mets.

La blondeur chaleureuse du bois, les tons de rose tantôt délicats, tantôt vifs, le noir lustré masculin ainsi que les matières douces dans un gris plus classique se marient avec finesse, car pour Jean de Lessard : «
Je tenais à créer un lieu sexy, mais sans faux chic, un espace où l’homme et la femme se sentent bien. » N’empêche qu’ici, l’humour n’est jamais bien loin, comme en font foi les tabourets-jupes ludiques que le designer a conçus. L’éclairage diffuse une douce lumière et joue du clair-obscur, laissant se côtoyer le « plein » et le « vide », à travers divers éléments architecturaux, dont la cloison de bois au bar que le designer a désolidarisé du mur.

Si Kinoya est conçue à l’image de sa clientèle « allumée », il traduit aussi fidèlement la personnalité de ses jeunes propriétaires créatifs, débordants de joie de vivre. «
Nous prenons un plaisir fou à travailler ici, » s’exclame Ivy Dong, quant au chef Devin Chen, il conclut : «Dans mon restaurant, je me sens toujours comme si je portais le yukata et que nous étions réunis sur le tatami, mes amis et moi, pour bien boire et bien manger. Bref, pour nous amuser! » Dōmo arigatō gozaimasu!

Mention obligatoire
du crédit photos : © M David Giral
Bistro japonais Kinoya

Fiche technique
Client : Kinoya
Conception : Jean de Lessard
Reproductions graphiques : Atelier Isabelle Leclerc
Boîte tatami : Constructech
Électricité : Fizzanno Électrique
Verre : HSGlass
Éclairage : Au courant Lighting + Zone

Matériaux
Peinture, merisier, stratifié, laque

Paramètres
Surface totale bistro : 1 500 pieds carrés (23 pieds x 75 pieds)
Dimensions tatami :
400 pieds carrés

À propos de Jean de Lessard
Combinant 20 ans d’expérience de pratique du design dans des secteurs variés, le designer d’intérieur montréalais Jean de Lessard conçoit de nombreux aménagements intérieurs, particulièrement dans le domaine commercial et résidentiel de luxe. L’éclectisme de ses compétences l’a amené à créer, entre autres espaces aux vocations les plus diverses, les bureaux de l’entreprise de classe mondiale Acquisio au centre récréatif pour enfants, Le Cache-à-l’eau, en passant par l’Hôtel Trylon ou la refonte des aménagements intérieurs des restaurants de la chaîne Rouge Boeuf. Il est régulièrement sollicité en Europe, au Moyen-Orient et en Asie pour étudier des mandats de design d’intérieur.

En 2010, il a reçu le prestigieux prix International Best Interior Design Americas à Londres, en Angleterre, dans le cadre du design des bureaux de l’agence de marketing Upperkut. Il est également lauréat des prix Intérieurs | Ferdie, du concours Commerce Design Montréal et des prix de l’Institut Design Montréal. Membre du Club des Ambassadeurs des Grands Prix du Design. Ses projets sont maintes fois publiés autour du globe dans les plus grands livres et magazines de références en design d’intérieur.

- 30 -


Contact média