EN | FR
  1. Architecture commerciale
  2. Architecture de paysage
  3. Architecture industrielle
  4. Architecture institutionnelle
  5. Architecture résidentielle
  6. Art
  7. Art de vivre
  8. Concours
  9. Design de mode
  10. Design d’éclairage
  11. Design d’intérieur commercial
  12. Design d’intérieur résidentiel
  13. Design graphique
  14. Design industriel
  15. Design multimédia
  16. Design urbain
  17. Édition
  18. Évènement + Exposition
  19. Immobilier
  20. Produit
  21. X
⇤ Fil de presse
v2com, le fil de presse international spécialisé en design, architecture et art de vivre qui diffuse des dossiers de presse auprès des médias
Journalistes! Bénéficiez d'un accès gratuit aux dossiers de presse afin de télécharger facilement des images en haute résolution.


Professionnels! Rejoignez un réseau d'influence, obtenez une couverture médiatique internationale et augmentez votre notoriété.


Nous sommes sociables!


Inscrivez-vous
à notre infolettre



Dossier de presse
| no: 921-04
Le téléchargement des dossiers de presse est réservé à l'usage exclusif des médias.
Conditions
Pour diffusion immédiate

La mention des crédits photo est obligatoire.
Merci d’inclure la source v2com lorsque possible
et il est toujours apprécié de recevoir
les versions PDF de vos articles.

Matériel de presse


Images haute résolution en téléchargement individuel.
Télécharger les images en basse résolution


Flag black
Dossier de presse - Communiqué de presse - Restructuration d’un bâtiment pour l’Institut de Formation des Professionnels de la Santé - NBJ architectes

Restructuration d’un bâtiment pour l’Institut de Formation des Professionnels de la Santé

Avignon, France

NBJ architectes

Prix de l’Intérieur catégorie Public Tertiaire du ArchiDesignClub Awards 2014 by Muuuz


Montpellier, France, 22-04-2014 -

Le projet s’inscrit dans le cadre d’une réhabilitation intérieure d’un bâtiment existant et cherche à constituer une cohérence d’ensemble au fonctionnement par l’adaptation du programme aux besoins et usages des nouveaux utilisateurs. L’intervention consiste essentiellement en un réaménagement des espaces intérieurs, limitant les interventions sur le bâti et assurant une optimisation des qualités de confort et d’usage. Les principes généraux de circulation de l’ancien bâtiment sont maintenus et sont adaptés aux normes requises par son changement de destination.


Afin d’offrir une qualité spatiale et une attractivité à l’atrium central, des « boites suspendues » y sont déposées le long des coursives en R+1, et R+2. Elles constituent des espaces de convivialités et de rencontres entre étudiants, professeurs, et administration. Le jeu de quinconce ouvre des vues sur l’espace et offre ainsi une véritable centralité à ce qui était jusqu’alors qu’un simple vide. Ces entités participent à la fois à la constitution de son identité, mais aussi de sa convivialité du lieu nouvellement retrouvé.

Le « Bâtiment Région » prend place sur le site d’Agroparc à Avignon, à proximité des terrains de l’Université et des services étudiants, notamment le Restaurant Universitaire. Le bâtiment concerné par l’opération de réhabilitation à destination du GIPES est un immeuble de bureau en R+3 précédemment occupé par les services de la Direction régionale de France Télécom.

Le projet de réhabilitation du « Bâtiment Région » entend ainsi redonner une cohérence d’ensemble au fonctionnement du bâtiment de par l’adaptation du programme aux besoins et usages des nouveaux utilisateurs. Les travaux consistent essentiellement à un réaménagement des espaces intérieurs, limitant les interventions sur le bâti et assurant une optimisation des qualités de confort et d’usage. L’aspect extérieur du bâtiment a été conservé, seul un escalier de secours y est rajouté sur une des façades pignon afin de répondre aux normes de sécurité. Par ailleurs, les travaux avaient pour objectif la mise en conformité du bâtiment tant au regard des normes handicapés (physiques, visuels, auditifs) que des normes techniques en vigueur.

Le bâtiment se décompose en trois parties distinctes ; une partie Nord-Ouest linéaire, une partie Sud-Est de forme cintrée, et une partie Sud-Ouest de forme triangulaire. Il possède une superficie de 6 830 m². L’entrée principale est située sur la partie Nord-Ouest. Un mur-rideau cintré fait office de façade arrière .La partie Sud-Est accueille un atrium en son centre sur toute la hauteur du bâtiment, et est éclairé par des puits de lumière en toiture. Ces parties accueillent des salles de cours. La partie Sud-Ouest s’étend principalement en rez-de-chaussée, seuls certains espaces techniques se situent en R+1.

Réinvestir un lieu, lui offrir une image ouverte et accueillante.

Les principes généraux de circulation de l’ancien bâtiment sont conservés et adaptés aux normes requises par son changement de destination.

Afin d’offrir une qualité spatiale et une attractivité à l’atrium central, des « boites suspendues » y sont déposées le long des coursives en R+1, et R+2. Elles constituent des espaces de convivialités et de rencontres entre étudiants, professeurs, et administration. Le jeu de quinconce ouvre des vues sur l’espace et offre ainsi une véritable centralité à ce qui était jusqu’alors qu’un simple vide.

Vient s’ajouter la mise en place d’une nouvelle signalétique visible, efficace et attractive. A l’intérieur du bâtiment, il s’agit de permettre un développement hiérarchique des informations à transmettre aux utilisateurs, depuis l’accueil jusqu’aux différents locaux, services ou entités. Chaque niveau est signalé par une couleur différente allant du jaune au violet. Une typographie spécifique est appliquée à l’ensemble des indications du bâtiment. Ainsi le parcours au travers du bâtiment est homogénéisé.

Le bâtiment existant possède dans sa composition de façade une forte dominante horizontale. Elle est notamment exprimée par des fenêtres bandeaux, et des brises soleil horizontaux. Ces lignes horizontales sont directement intégrées au sein du projet au travers du dessin de façade de l’escalier de secours ajouté en bout de partie Nord-Ouest. Celui-ci était le seul élément d’ajout et de modification des façades. Ce qui apparaissait en premier lieu comme une contrainte a été un atout majeur à la réécriture du projet. C’est grâce à un jeu de transparence que la façade relativement plate à été mise en perspective grâce à un travail sur les couleurs des pièces attenantes. Ainsi une mise en épaisseur et profondeur a été opérée afin de transformer l’image du bâtiment sans pour autant modifier ses façades existantes. Ces entités et dispositifs spécifiques participent à la fois à la constitution de son identité, mais aussi de la convivialité du lieu nouvellement retrouvé.

Présentation Agence

Après plus de dix ans de collaboration étroite, Elodie Nourrigat, Jacques Brion et Romain Jamot architectes, ont créé en 2013 l’agence NBJ à Montpellier. Celle-ci est issue de l’association de deux structures, NB Architectes qu’Elodie Nourrigat et Jacques Brion avaient fondés en 2000 et Romain Jamot Architectes constitué en 2003. Tous trois sont architectes diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Montpellier (ENSAM) et Elodie Nourrigat et Jacques Brion ont obtenu en 2002 un Master en Philosophie de l’Université de Lyon III. Elodie Nourrigat vient d’obtenir en 2011 un Doctorat en Architecture. Ils sont également enseignants à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Montpellier (ENSAM). La structure actuelle de l’agence réunit une équipe structurée de professionnels ayant des compétences en architecture, urbanisme, impliquée dans les enjeux environnementaux et s’engageant dans des programmes de recherche afin d’explorer de nouvelles pistes de développement des projets. Les projets de l’agence s’inscrivent dans différentes échelles, qu’elles soient architecturales ou urbaines. Leur travail a été reconnu au travers de différentes distinctions. En septembre 2008, ils étaient invités à la 11ème Biennale d’architecture de Venise dans le Pavillon Français. La même année, ils étaient lauréats du prix «Europe 40 under 40», prix distinguant les 40 meilleures agences de moins de 40 ans en Europe. Le projet du Parc d’Activité de Camalcé à Gignac a été distingué par le «International Award 2009» attribué par le Chicago Athenaeum Museum. Ils portent leur enseignement à l’étranger, que ce soit à l’Université Laval à Québec (Canada), RMIT à Melbourne (Australie), Tohku University à Sendai (Japon), College of Design de l’Université du Kentucky (USA). Investis dans la diffusion de la culture architecturale, en 2006, ils créent et organisent annuellement, le Festival des Architectures Vives qui invite de jeunes architectes à intervenir dans les cours d’hôtels particuliers de la ville à Montpellier et dans la ville Balnéaire de La Grande Motte.

Fiche technique

Nom du projet: GIPES - Institut de Formation des Professionnels de la Santé
Localisation: 740 chemin des Meinajariès - 84907 AVIGNON Cedex
Client: Région PACA – Direction des Lycée
Programme: Institut de Formation des Professionnels de la Santé
Architectes :
Elodie NOURRIGAT/Jacques BRION/Romain JAMOT– NBJ Architectes
Superficie du projet: 6 830 m²
Coût : 3 Millions € HT
Date de fin du projet: Décembre 2012
Photo (s) crédit (s):
Paul KOZLOWSKI
©photoarchitecture
Site : www.photoarchitecture.com

- 30 -


Contact média