EN | FR
  1. Architecture commerciale
  2. Architecture de paysage
  3. Architecture industrielle
  4. Architecture institutionnelle
  5. Architecture résidentielle
  6. Art
  7. Art de vivre
  8. Concours
  9. Design de mode
  10. Design d’éclairage
  11. Design d’intérieur commercial
  12. Design d’intérieur résidentiel
  13. Design graphique
  14. Design industriel
  15. Design multimédia
  16. Design urbain
  17. Édition
  18. Évènement + Exposition
  19. Immobilier
  20. Produit
  21. X
⇤ Fil de presse
v2com, le fil de presse international spécialisé en design, architecture et art de vivre qui diffuse des dossiers de presse auprès des médias
Journalistes! Bénéficiez d'un accès gratuit aux dossiers de presse afin de télécharger facilement des images en haute résolution.


Professionnels! Rejoignez un réseau d'influence, obtenez une couverture médiatique internationale et augmentez votre notoriété.


Nous sommes sociables!


Inscrivez-vous
à notre infolettre



Dossier de presse
| no: 1041-01
Le téléchargement des dossiers de presse est réservé à l'usage exclusif des médias.
Conditions
Pour diffusion immédiate

La mention des crédits photo est obligatoire.
Merci d’inclure la source v2com lorsque possible
et il est toujours apprécié de recevoir
les versions PDF de vos articles.

Matériel de presse


Images haute résolution en téléchargement individuel.
Télécharger les images en basse résolution


Flag black
Dossier de presse - Communiqué de presse - Hopital privé de Villeneuve d’Ascq - Jean-Philippe Pargade

Hopital privé de Villeneuve d’Ascq

Paris, France

Jean-Philippe Pargade


Paris, France, 18-10-2012 - L’Hôpital Privé de Villeneuve d’Ascq répond au programme régional de modernisation en faveur de la qualité des soins. Cette réalisation s’inscrit comme un élément structurant en synergie avec les cliniques déjà présentes en périphérie de Lille. L’Hôpital Privé assure une prise en charge pluridisciplinaire en ambulatoire et en hospitalisation complète. Son programme comprend 225 lits et places de médecine, chirurgie et obstétrique, et un plateau médico- technique. Il dispose ainsi d’une importante maternité de 42 lits, 10 blocs opératoires, des unités de radiothérapie, chimiothérapie et médecine nucléaire.

L’agence Jean-Philippe Pargade a été désignée en 2007 lauréate du concours lancé par La Générale de Santé avec une équipe constituée du bureau d’études TCE Egis Bâtiments Nord et du bureau d’études Martin & Guiheneuf, spécialiste en économie de la construction.

L’hôpital s’étend sur une surface de 22 681 m² (shon). Son coût global des travaux s’élève à 41 M€ (valeur 2012). En activité depuis le 26 juin 2012, l’Hôpital Privé de Villeneuve d’Ascq est inauguré le 27 septembre 2012.

DÉMARCHE ARCHITECTURALE

Un signal en périphérie de Lille
L’Hôpital Privé de Villeneuve d’Ascq s’étend sur un territoire gagné sur des friches agricoles situé dans la nouvelle zone d’urbanisation du quartier du Recueil. Il est un pôle de santé de proximité à la limite d’un quartier résidentiel et d’une zone d’activité commerciale. Une même écriture architecturale unifie l’ensemble des éléments du programme et signale le nouvel équipement comme un projet contemporain dans le territoire de l’agglomération lilloise.

Le projet de l’agence Pargade est conçu comme un volume simple, composé sur un plan rectangulaire, qui assure une transition harmonieuse entre l’échelle des bâtiments commerciaux et celle du tissu pavillonnaire environnant.

Implanté en recul de l’alignement, le projet libère un jardin qui précède le parvis d’entrée. La zone logistique est répartie sur l’arrière du bâtiment et les parkings se situent latéralement. L’hôpital s’ouvre ainsi sur un grand espace vert qui évoque les béguinages.

Esthétique contemporaine et contextuelle
L’enveloppe du bâtiment est traitée comme une composition picturale.

Les façades, en brique de couleur anthracite, sont la réinterprétation de l’architecture vernaculaire du nord. Elles sont découpées par de larges fenêtres traitées comme un motif, sur lesquelles se dessinent des imprimés floraux. Cette composition est soutenue par une galerie vitrée en rez-de-chaussées qui se prolonge sur le hall et s’ouvre sur l’espace jardin.

L’ensemble crée un jeu de formes graphiques qui capte le regard. L’idée est de rompre avec l’image traditionnelle des hôpitaux, en offrant un objet sculptural contemporain tout en restant dans un vocabulaire contextuel et proche des habitants.

Valoriser l’image de l’hôpital
L’architecture a un rôle majeur à jouer dans la valorisation de l’image de l’hôpital. Lieu symbolique, l’hôpital doit être à la fois accueillant, rassurant mais aussi efficace et sécurisé.

L’accueil et le confort des patients sont particulièrement valorisés pour assurer à chacun une prise en charge personnalisée et adaptée. Le hall d’entrée est traité à l’image d’un lobby d’hôtel. Monumental, il s’érige sur deux niveaux et se déploie en un espace accueillant et généreux.

Le coeur du bâtiment, tout en transparence, permet de voir à la fois le paysage extérieur et les divers espaces intérieurs. Des galeries vitrées assurent les liaisons transversales entre les unités de soin et participent au bon fonctionnement de l’hôpital.

Géométrique et compact, le volume est percé par intervalles de petits jardins en patios qui créent des respirations. Il s’évide ainsi ponctuellement pour apporter la lumière naturelle au coeur des plateaux et s’adapter aux potentielles contraintes programmatiques.

Les couleurs
Dans les espaces intérieurs, les couleurs sont l’une des composantes essentielles de l’organisation spatiale de l’hôpital.

Les teintes douces et claires sont privilé¬giées de façon à contribuer à la sérénité des lieux. L’alternance d’aplats de cou¬leurs de tons différents, rose, bleu, vert, scande les espaces et crée des effets de contrastes.

Au gré de la déambulation se dévoilent des compositions graphiques, des asso¬ciations, des tableaux en surimpression de l’espace.

Les couleurs participent ainsi à humaniser les différentes fonctions, à créer un cadre de vie chaleureux, convivial.

un modèle de fonctionnalité
L’organisation globale de l’équipement s’inscrit comme un modèle de fonctionnalité hospitalière. Elle est basée sur un système de plateaux horizontaux qui favorise la mise en commun des moyens, la proximité et la co-visibilité entre plusieurs services.

Sa volumétrie, rectangulaire, en forme de peigne compact, permet de créer facilement des extensions verticales sans travaux de reprise du bâtiment tant pour les blocs opératoires surmontés de locaux techniques que pour les consultations et l’imagerie médicale située en rez-de-chaussée.

Cette géométrie simple offre une grande souplesse d’organisation ; elle rationalise les circulations et réduit les déplacements en privilégiant les juxtapositions horizontales. L’organisation garantit l’évolutivité du bâtiment pour répondre à d’éventuelles modifications programmatiques.

BIOGRAPHIE

Jean-Philippe Pargade, architecte et urbaniste
Jean-Philippe Pargade est architecte diplômé de l’école d’architecture UP6 à Paris et urbaniste diplômé de l’école nationale des ponts et chaussées.Il crée son agence à Paris en 1980 et exerce sa créativité dans tous les domaines de l’architecture et de l’urbanisme. Parmi ses nombreuses réalisations figurent des ouvrages marquants comme le pôle de santé Sarthe-et-Loir au Bailleul, l’ambassade de France à Varsovie, le centre de biologie de l’hôpital de la Croix-Rousse à Lyon, 37 logements à Paris Seine Rive-Gauche, le centre de recherche de biologie pour le CNRS à Toulouse.

Depuis plusieurs années, Jean-Philippe Pargade s’est impliqué dans le « défi » hospitalier. Comment concevoir l’hôpital du futur, les lieux de travail et de recherche liés à la Santé ? Comment anticiper et répondre aux multiples contraintes de la logique hospitalière, aux risques d’obsolescence, à l’évolutivité, au besoin d’humanisation du personnel et du patient ? S’ajoute à cela la nécessaire anticipation sur les progrès en devenir de la science et de la médecine qui doivent être pris en compte à tout moment dans la réalisation de l’équipement hospitalier. Une parfaite intégration sur le site, une organisation spatiale optimisée, une efficacité immédiate, une flexibilité étendue, une sécurité garantie, et par-dessus tout une grande attention sensible, sont indispensables à cette réussite.

Plus encore, Jean-Philippe Pargade revendique une architecture sur-mesure qui personnalise et poétise les lieux de vie afin d’offrir un cadre agréable où chacun peut échanger librement, tout en préservant son identité. Ceci se traduit par une esthétique recherchée, compacte, une belle générosité des volumes ouverts sur des aménagements paysagers, un souci d’économie et de durabilité, une volonté ludique et artistique.
Aujourd’hui, l’agence Jean-Philippe Pargade travaille sur plusieurs opérations d’envergure : l’extension de la Faculté de Médecine du Kremlin Bicêtre, l’espace Bienvenüe pour le Pôle scientifique et technique à Marne-la-Vallée, le campus industriel du Siaap à Achères, l’extension et la rénovation de l’hôpital Saint-Joseph à Marseille. Elle fait également partie des trois agences d’architecture retenues pour le concours du Centre Hospitalier Princesse Grace de Monaco.

FICHE TECHNIQUE

Nom de la réalisation
Hôpital Privé de Villeneuve d’Ascq
Adresse 20, avenue de la Reconnaissance Quartier du Recueil
59657 Villeneuve d’Ascq
Maîtrise d’ouvrage GENERALE DE SANTE (exploitant)
ICADE SANTE (propriétaire)
Maîtrise d’oeuvre
Jean-Philippe Pargade (architecte mandataire)
Egis Bâtiments Nord (bet TCE)
Martin et Guiheneuf (économiste)
Programme 225 lits et places de médecine, chirurgie et obstétrique, plateau médico-technique
Surfaces 22 681 m² (shon) - 13 297 m² (su)
Calendrier Projet lauréat : 2007 - Livraison : juin 2012
Coût total 41 M€ HT (valeur 2012)
Entreprises SOGEA CARONI (gros oeuvre, menuiseries extérieures, étanchéité, serrurerie), EUROVIA (VRD, espaces verts), EETH (CVC), MGC (plomberie), EETN (électricité), PLATRES MODERNES (cloisons plâtres), ROUX FRERES (menuiserie bois), VALLEE (faux plafonds, peinture, sols souples)
Principaux produits
VANDERSANDEN (brique de façade); R’PURE (châssis respirants) de Wicona; ALUCOBOND (encadrement des fenêtres); ACE GLASS (films colorés dans vitrage); MIR O DAL (plafonds translucides)
Crédits photos ©Luc Boegly
- 30 -


Contact média