EN | FR
  1. Architecture commerciale
  2. Architecture de paysage
  3. Architecture industrielle
  4. Architecture institutionnelle
  5. Architecture résidentielle
  6. Art
  7. Art de vivre
  8. Concours
  9. Design de mode
  10. Design d’éclairage
  11. Design d’intérieur commercial
  12. Design d’intérieur résidentiel
  13. Design graphique
  14. Design industriel
  15. Design multimédia
  16. Design urbain
  17. Édition
  18. Évènement + Exposition
  19. Immobilier
  20. Produit
  21. X
⇤ Fil de presse
v2com, le fil de presse international spécialisé en design, architecture et art de vivre qui diffuse des dossiers de presse auprès des médias
Journalistes! Bénéficiez d'un accès gratuit aux dossiers de presse afin de télécharger facilement des images en haute résolution.


Professionnels! Rejoignez un réseau d'influence, obtenez une couverture médiatique internationale et augmentez votre notoriété.


Nous sommes sociables!


Inscrivez-vous
à notre infolettre



Dossier de presse
| no: 972-01
Le téléchargement des dossiers de presse est réservé à l'usage exclusif des médias.
Conditions
Pour diffusion immédiate

La mention des crédits photo est obligatoire.
Merci d’inclure la source v2com lorsque possible
et il est toujours apprécié de recevoir
les versions PDF de vos articles.

Matériel de presse


Images haute résolution en téléchargement individuel.
Télécharger les images en basse résolution


Flag black
Dossier de presse - Communiqué de presse - Siège mondial de Rossignol - Herault Arnod Architectes

Siège mondial de Rossignol

Saint-Jean-de-Moirans, France

Herault Arnod Architectes


Grenoble, France, 24-04-2012 - L’image Rossignol, leader historique du ski, est intimement liée à la montagne et à la neige. Le projet pour son siège mondial, loin des stéréotypes des immeubles de bureaux, est un hommage à la nature et aux sommets mais aussi à la technologie, indissociable des sports de haut niveau. Le terrain est situé au milieu d’une plaine entourée de montagnes. C’est un ancien champ agricole marécageux et parfaitement horizontal, longé côté nord par l’autoroute Lyon - Grenoble. L’architecture est conçue sur mesure pour Rossignol, elle fusionne les aspects fonctionnels et l’imaginaire de l’entreprise en une expression surprenante et dépouillée : elle s’inspire de la glisse, de la fluidité du mouvement, et aussi des reliefs, neige et glaciers sculptés par les éléments. Le toit, qui enveloppe l’ensemble du projet, est une topographie en osmose avec la nature et le paysage, sa forme organique habillée de bois répond au profil des montagnes qui entourent le site. 

Le groupe Rossignol va rassembler sur ce site des entités différentes qui sont pour l’heure éclatées en plusieurs lieux mais qui toutes participent à l’identité de l’entreprise, afin de créer la « maison Rossignol ». Le toit recouvre trois types d’espaces :
- L’atelier de production des skis de course, vitrine technologique de la marque, et des locaux techniques, le tout regroupé le long de l’autoroute
- La rue, qui est l’espace de convivialité, spectaculaire et lumineux, qui traverse le bâtiment de part en part. A son extrémité la rue s’élargit pour devenir le showroom
- Les plateaux de bureaux, qui comprennent les services administratifs et commerciaux, la R&D, les départements recherche et design, etc.

Côté autoroute, la façade crée un effet cinétique et dynamique renforcé par la répétition du logo, qui apparaît progressivement. La façade courbe devient toiture des ateliers, monte jusqu’à la crête et redescend de l’autre côté pour couvrir les bureaux. Elle est alors percée de patios plantés de bouleaux, les arbres semblant perforer le toit : la nature et le construit s’entremêlent. La découpe irrégulière de la toiture et des façades des bureaux permettra des extensions futures au gré des besoins, des ajouts pourront se construire sans que cela ne perturbe l’équilibre et l’identité du projet. Dès le départ, l’architecture porte son processus de croissance. La crête de la toiture, longée par une verrière, est placée au-dessus de la rue, espace toute hauteur sur lequel ouvre le « restaurant d’altitude », point culminant de l’ensemble qui fait référence aux édifices du haut des pistes de ski.

A l’intérieur, le bâtiment fonctionne comme une « ruche » dans laquelle les différents métiers se croisent et se montrent, où les gens ont plaisir à travailler ensemble et à se rencontrer. L’originalité du programme est de rassembler des fonctions très différentes allant de la production au tertiaire, sous un même toit. L’objectif de ce rassemblement est de créer une synergie de l’ensemble qui évite les césures entre création, tertiaire et technologie. Chacun dans sa diversité – ingénieur, designer, technicien, secrétaire, commercial, etc. devra croiser l’autre. Pour favoriser cette communication interne, des lieux de convivialité sont répartis dans le bâtiment. Le restaurant, situé tout en haut et au centre de gravité de la rue, est conçu comme le lieu privilégié de la vie de l’entreprise : deux grandes verrières découpent des vues panoramiques sur le ciel et les montagnes, d’un côté sur le Vercors et de l’autre sur la Chartreuse. Une grande terrasse aménagée sur le toit permet de déjeuner dehors, à l’abri du bruit de l’autoroute. Sur la terrasse ou autour d’un feu de bois, cet espace fait de la pause de midi un moment unique.

Seuls deux matériaux sont utilisés pour l’enveloppe extérieure : le bois (mélèze naturel) et le verre. La structure est en acier, elle est comme un squelette organique qui trace la forme, dont de nombreuses surfaces sont gauches. La charpente est apparente dans l’atelier comme dans les bureaux. La trame poteaux-poutres des plateaux tertiaires franchit des portées de 12 à 15 mètres afin de laisser l’espace le plus libre possible. L’espace des ateliers a une première toiture horizontale au-dessus de laquelle se déploie la sur-toiture bois, créant entre les deux un espace caché dans lequel sont installés tous les dispositifs et machineries techniques. Ainsi aucun élément technique n’est visible de l’extérieur, la forme extérieure est pure.

Le bâtiment est conçu pour avoir un impact minimum sur l’environnement. Les choix techniques en font un édifice performant et économe en énergie, bien isolé et protégé du soleil d’été par la sur-toiture bois. Les installations sont optimisées, la chaleur dégagée par les machines de l’atelier est récupérée et réinjectée dans le circuit de chauffage. Les bureaux sont ventilés naturellement par ouverture automatique des fenêtres.

FICHE TECHNIQUE

Lieu
• Centr’alp 2 - Saint Jean de Moirans (38)
Maîtrise d’ouvrage
• Skis Rossignol SAS
Assistance à la maîtrise d’ouvrage
• Cotéba
• Génie des lieux - Space planning
Maîtrise d’oeuvre
• Hérault Arnod Architectes, mandataires
Equipe projet :
Jérôme Moenne-Loccoz (chef de projet), Alexandre Pachiaudi, Camille Bérar, Nicolas Broussous, Matthias Jäger
Equipe concours : Florent Bellet, Adela Ciurea, Israel Lopez Vargas
, Alexandre Pachiaudi
avec François Deslaugiers (pour l’ascenseur panoramique)
• Cap Paysages
• Forgue, économiste
• Batiserf, structure
• Nicolas, fluides
Surface
• 11 600 m² SHON
Coût travaux
• 20.2 M€ HT (aménagement paysager compris)
Calendrier
• Concours : 2006
• Début de chantier : printemps 2007, livraison : juin 2009
Caractéristiques principales
• Bureaux services R&D, design
• Atelier de production des skis de course
• Showrooms
Images Labtop-rendering, Hérault Arnod
Photos © André Morin, ©Christian Rausch, ©Gilles Cabella Hérault Arnod
Maquette
• Atelier FAU (photos © André Morin)
- 30 -


Contact média