EN | FR
  1. Architecture commerciale
  2. Architecture de paysage
  3. Architecture industrielle
  4. Architecture institutionnelle
  5. Architecture résidentielle
  6. Art
  7. Art de vivre
  8. Concours
  9. Design de mode
  10. Design d’éclairage
  11. Design d’intérieur commercial
  12. Design d’intérieur résidentiel
  13. Design graphique
  14. Design industriel
  15. Design multimédia
  16. Design urbain
  17. Édition
  18. Évènement + Exposition
  19. Immobilier
  20. Produit
  21. X
⇤ Fil de presse
v2com, le fil de presse international spécialisé en design, architecture et art de vivre qui diffuse des dossiers de presse auprès des médias
Journalistes! Bénéficiez d'un accès gratuit aux dossiers de presse afin de télécharger facilement des images en haute résolution.


Professionnels! Rejoignez un réseau d'influence, obtenez une couverture médiatique internationale et augmentez votre notoriété.


Nous sommes sociables!


Inscrivez-vous
à notre infolettre



Dossier de presse
| no: 1695-01
Le téléchargement des dossiers de presse est réservé à l'usage exclusif des médias.
Conditions
Pour diffusion immédiate

La mention des crédits photo est obligatoire.
Merci d’inclure la source v2com lorsque possible
et il est toujours apprécié de recevoir
les versions PDF de vos articles.

Matériel de presse


Images haute résolution en téléchargement individuel.
Télécharger les images en basse résolution


Flag black
Dossier de presse - Communiqué de presse - Nouveau siège social de STGM Architectes - STGM Architectes
Exclusivité de v2com

Nouveau siège social de STGM Architectes

Québec, Canada

STGM Architectes

Un projet qui vise une accréditation LEED-NC niveau Platine


Québec, Canada, 23-04-2015 -

Situés à Québec, dans l’arrondissement de Beauport et à l’orée de l’écoquartier d’Estimauville, les nouveaux bureaux de la firme STGM architectes ont été conçus dans l’esprit d’une approche écoresponsable et novatrice à l’architecture. Par une intégration sensible de ses composantes constitutives telles que sa forme longitudinale, son orientation par rapport au soleil, son ossature de bois légère, ses matériaux ainsi que l’efficacité de ses systèmes, le bâtiment de 1000 mètres carrés répartis sur deux niveaux parvient à offrir un niveau de confort exceptionnel à ses occupants, tout en présentant une empreinte écologique faible. À l’extérieur, un parement de ciment composite haute performance, combiné à des parois de cèdre de l’est, donne à l’ensemble un aspect à la fois simple et dynamique, le tout composé dans un souci particulier des proportions plein/vide qui confère à l’ouvrage une élégance un peu hors du temps et des modes. Dès les premières esquisses, les concepteurs ont visé à atteindre un haut niveau en matière de construction durable – un principe déjà au cœur des préoccupations de la firme –, usant de créativité pour mettre en œuvre les stratégies nécessaires à l’atteinte de la certification LEED-NC niveau Platine. C’est dans la foulée de cet objectif que les principes fondateurs du projet ont été sciemment sélectionnés : confort, simplicité et cohérence.


Les nouveaux bureaux de STGM offrent deux vastes ateliers de travail à aire ouverte, quelques bureaux fermés, des salles de conférence et des espaces de rencontre et de repos intérieurs et extérieurs. Sa forme longitudinale, dont l’axe principal est orienté nord-sud, épouse un style sobre et contemporain. Le bâtiment est le résultat de l’intégration d’une bonne dose d’innovation et d’une batterie de choix écoresponsables afin d’atteindre le plus haut niveau de certification en matière de bâtiment durable.

En outre, plusieurs moyens ont été mis en œuvre afin de réduire la consommation d’eau potable du bâtiment. Par sa gestion efficace de l’eau, le bâtiment contribue à diminuer la quantité d’énergie consommée par les installations de traitement des eaux usées. Les stratégies employées ont visé à réduire la consommation d’eau potable par l’utilisation d’accessoires économes en eau, tels des robinets et des pommes de douche à faible débit ainsi que l’utilisation de l’eau de pluie pour l’évacuation des toilettes.


Un objectif ambitieux de réduction de la consommation énergétique de plus de 60% par rapport au bâtiment de référence a été poursuivi par la mise en application d’un concept innovateur d’aérothermie et de récupération de chaleur interne du bâtiment limitant la demande d’énergie provenant des réseaux de distribution. Un mur solaire a également été érigé sur la façade sud/ouest du bâtiment dans le but de préchauffer l’air frais.

Plusieurs stratégies de contrôle permettent aussi de réduire le besoin à la source en adaptant l’éclairage, le chauffage et la climatisation à l’occupation et au besoin réel.


Les concepteurs du projet ont aussi eu un souci marqué pour l’utilisation des matériaux et à la gestion des ressources dans le projet. Par exemple, la signature écologique du bâtiment s’opère à l’intérieur avec des volumes finis de pièces de bois récupérées d’anciennes maisons de la région. Aussi, plusieurs composants de mobilier intégré provenant des anciens bureaux de l’entreprise – tels que ceux la cuisine –  ont été récupérés et réintégrés dans le nouveau projet, évitant ainsi d’avoir à en fabriquer d’autres. Par ailleurs, les matériaux avec un contenu recyclé, sans composés organiques volatils (COV) et de provenance régionale ont été priorisés tout au long du processus. 


Dès les premières esquisses, la nature même du site commandait une approche minimaliste qui a guidé le concept structural. La capacité portante du sol étant limitée, il fallait minimiser le poids de la structure. Légère, ductile en plus d’avoir une empreinte écologique faible, l’ossature légère en bois se voulait la solution idéale dans ce cas précis. Composée de quelques pièces de bois d’ingénierie, mais d’une majorité de bois d’œuvre, la structure est constituée de fermes de toit et de poutrelles de plancher préfabriquées, construites à partir de pièces de petites dimensions permettant d’alléger le bâtiment tout en gardant de grandes portées libres (14 mètres) entre les poutres pour créer un environnement de travail à aire ouverte. De plus, les fermes de bois composant la toiture ont été utilisées comme élément de design en étant laissées en grande partie apparente à l’étage, exhibant ainsi une caractéristique distinctive du bâtiment.


Impacts positifs pour les usagers


La situation géographique du bâtiment est avantageuse pour ses occupants : en effet, ce secteur dense est situé aux portes du centre-Ville, à proximité d’un axe autoroutier important,  largement desservi par le transport en commun et les services de toutes sortes. De plus, deux cases de stationnement sont réservées pour le covoiturage tandis qu’une borne de rechargement électrique est aussi mise à la disposition des employés. La terrasse, orientée au sud, offre une aire de repos grandement appréciée. L’approche préconisée pour le choix des végétaux repose principalement sur les principes du xéropaysagisme et de l’aménagement comestible. Les végétaux choisis sont donc en grande majorité des espèces comestibles et rustiques tels que framboisiers, hémérocalles et Amélanchier ne nécessitant pas d’irrigation et permettant aux occupants (et même aux clients!) de s’approprier les espaces extérieurs de leur environnement.

Le bâtiment constitue un environnement de travail des plus stimulants. L’accès à la lumière naturelle et aux vues extérieures font partie des qualités particulièrement appréciées. La quasi-totalité des espaces sont inondés de lumière naturelle grâce à la fenestration abondante et soigneusement réparties sur les quatre façades en fonction des multiples simulations d’ensoleillement. Les six puits de lumière apportent aussi un éclairage zénithal intéressant et variable au fil des heures. Les diodes électroluminescentes (DEL) complètent les besoins en éclairage. Ces derniers sont équipés de détecteurs de luminosité dans les deux grands ateliers de travail.

Suivant les prémisses de confort et de simplicité, l’accès à de l’air frais et le contrôle de l’environnement immédiat par les occupants était au cœur des objectifs visés. Une série d’ouvrants sur les fenêtres sont donc positionnés tout autour de l’enveloppe. De plus, les systèmes mécaniques sont conçus de manière à refroidir et chauffer efficacement, au même moment, différentes zones du bâtiment. 


La performance environnementale du projet en quelques statistiques :

 
  • 110 000 litres d’eau potable économisés annuellement
  • 50% de réduction de consommation d’eau potable
  • 96% des déchets de construction ont été détournés des sites d’enfouissement
  • 86% des espaces profitent de la lumière naturelle
  • 94% des espaces ont des vues sur l’extérieur
  • 60% moins d’énergie consommée par rapport à un bâtiment de référence
  • 53% du bois est extrait de forêts gérées de façon durable
  • 37% des matériaux ont été produits régionalement
  • 21% des matériaux ont un contenu recyclé
  • 10% des matériaux du projet ont été récupérés d’une utilisation antérieure
  • 1% de l’énergie est fournie par la chaleur du soleil
  • 44% d’aire végétalisée sur le site
  • 100% du site a été décontaminé avant la construction (ancienne station-service)


Mesures durables


  • Rangement sécurisé pour les vélos et douches (2) pour les cyclistes
  • Cases de stationnement poreuses
  • Nombre réduit (25) de cases de stationnement 
  • Membrane de toiture blanche
  • Gestion des eaux pluviales : bassin de rétention enfoui de 170 m3 pour la récupération des eaux de toiture ; capacité de rétention au toit de 25 m3 ; étang d’infiltration naturel pour la balance des eaux de surface
  • Collecte et traitement des eaux pluviales (système Éconeau) pour leur utilisation dans les toilettes
  • Aménagement paysager avec plantes rustiques, potager et arbres/arbustes fruitiers
  • Appareils de plomberie économes en eau : lavabos, 5,7 L/min ; toilettes double chasse, 3 et 6 L/chasse ; douches : 5,7 L/min
  • Minimisation du poids et optimisation de la capacité de l’ossature légère de bois
  • Ossature de bois construite avec des pièces de bois de petites dimensions (2x3, 2x4, 2x6…)
  • Matériaux à faibles émissions de COV : adhésifs et produits d’étanchéité, peintures et enduits, revêtements de sol, produits de bois composite
  • 90 % de la superficie du bâtiment est baignée de lumière naturelle
  • Six puits de lumière (1,2 m X 1,2 m) à l’étage
  • Fenêtres ouvrantes en périphérie du bâtiment


Technologies éco-énergétiques


  • Système d’aérothermie avec une thermopompe à réfrigérant variable (R410a) contenant plusieurs modules d’évaporateurs décentralisés et un condenseur à deux modules
  • COP en mode chauffage entre 2 et 5, selon les conditions extérieures
  • Capteur solaire (Lubi par Enerconcept) de 42 m2
  • Efficacité moyenne du système de récupération de chaleur sur l’air vicié (noyau enthalpique) de 70 %
  • Efficacité de la chaudière au gaz naturel de 85 kW, toujours opérée de manière optimale, de 97 %
  • Puissance de chauffage installée de 84 kW
  • Puissance de refroidissement installée de 94 kW
- 30 -


Contact média