EN | FR
⇤ Newswire
v2com, the international newswire specializing in the distribution of design, architecture and lifestyle press kits to the media
Press kits are only available
for download by media.
Create your media account
Take advantage of free and secure access to easily and quickly download online press kits to create your articles.
Distribute a press kit
Media Sign in
Press Kit
| no: 763-07
Terms
No publication restrictions
For immediate release
The press release and images are copyright free

All photos must be published with proper credit.
Please reference v2com as the source
whenever possible. We always appreciate
receiving PDF copies of your articles.

Press materials


High-resolution images for individual download
Download low-resolution images
Media contact
Flag black
Standard template vignette

Lapointe Magne à la Maison de l’architecture du Québec

Montréal, Canada

La Maison de l'architecture du Québec (MAQ)

Vernissage et lancement jeudi 26 janvier 2012, 18h - Du 27 janvier au 05 mai 2012


Montréal, Canada, 2012-01-24 - La Maison de l’architecture du Québec est fière de présenter LAPOINTE MAGNE ET ASSOCIÉS (1992- 2012) vus par Marie-Paule Macdonald : Dialogues avec la ville en transformation. Cette exposition monographique doublée de sa publication poursuit sa série des MONOGRAPHIES MAQ par laquelle la Maison de l’architecture du Québec veut analyser en profondeur le travail d’architectes québécois marquants des années 1995-2015, et mieux les situer et comprendre dans le contexte international.

Le Centre Bell, la requalification de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie, de l’Espace Libre ou du Bain Lévesque, l’École nationale de cirque, l’agrandissement du Musée McCord ou de la Centrale de Beauharnois… La firme d’architectes Lapointe Magne et associés (LMA) a considérablement enrichi le patrimoine de bâtiments publics du Québec, durant ces vingt dernières années. Couverts de prix mais si discrets, les quatre associés principaux Michel Lapointe, Robert Magne, Frédéric Dubé et Benoit Forcier, à la tête d’une équipe soudée, ont signé nombre d’oeuvres majeures, autant par l’échelle, la difficulté des défis relevés que par la finesse des résultats.

Marie-Paule Macdonald, notre commissaire invitée, architecte et urbaniste, professeure à l’Université de Waterloo, a choisi d’éclairer leur oeuvre, en axant son analyse sur les discours contemporains portant sur la ville, pour montrer de quelle façon, sensible et consciencieuse, le travail de LMA entre en résonance avec ces idées. Dans l’exposition monographique, sa lecture est mise en espace par l’architecte Frédéric Dubé de LMA (avec l’aide de Julie Charette, Patrick Ma et Filemon Carlo Tadeo).

Maquettes, plans, photos, boîtes lumineuses, et vidéos permettent au public de découvrir toutes les facettes du travail de cette firme. Cinq projets, en particulier, font l’objet de présentations plus en profondeur, soit l’École nationale de cirque, le Centre Bell, l’ITHQ, mais aussi deux projets récents particulièrement excitants : le Centre sportif de Gatineau et le Palais de justice de Salaberry-de-Valleyfield. La circulation dans ces bâtiments, si complexe et si réussie, et leurs forts ancrages dans l’échelle urbaine, est mise en relief par le travail de la vidéaste Marlène Poulin, à qui une oeuvre de création a été commandée tout spécialement.

Sous la direction artistique de la directrice de la MAQ, Sophie Gironnay, la publication grand format, bilingue, de 56 pages couleurs, est une conception graphique du designer Stéphane Huot. Le long essai original de Marie-Paule Macdonald, et ses descriptions de cinq projets, s’accompagnent d’un abondant contenu visuel, dont des photos de Michel Brunelle, ainsi que de textes introductifs des critiques bien connus David Theodore et Odile Hénault, qui conclut d’ailleurs son texte par ces mots :

« Moins bien diffusés que certains de leurs collègues à la pratique plus flamboyante, tels Dan Hanganu architecte ou Saia Barbarese Topouzanov architectes, Lapointe Magne et associés appartiennent cependant à ce groupe restreint d’architectes de talent qui ont changé le visage de nos villes québécoises au cours des dernières décennies. Il était grand
temps que l’on célèbre leur travail. »

Lapointe Magne et associés et La Maison de l’architecture du Québec tiennent à remercier les généreux partenaires qui ont soutenu l’exposition : CARLYLE – CÉRAGRÈS – DESS AU – GERPRO CONS TRUCTION – GROUPE TEQ – LUXTEC – MAGIL CONSTRUCTION – SO PREMA – VALTEC INC – VERREAULT – VICWEST

BIOGRAPHIE DES EXPOSANTS

LAPOINTE MAGNE ET ASSOCIÉS (HISTORIQUE)
La fondation de l’agence remonte à 1955 et réunit alors Vincent Rother, Charles Eliott Trudeau et John Bland. Dans le contexte québécois, il s’agit donc d’une longévité assez rare. Pendant près de 25 ans ses diverses incarnations ont gravité autour de la figure de John Bland, longtemps directeur de l’école d’architecture de l’Université McGill. On doit notamment à l’agence l’Hôtel de ville d’Ottawa (1958). Autre figure importante pendant 40 ans (1960-2000), Roy Emile LeMoyne.

Michel Lapointe et Robert Magne se sont d’abord signalés par l’obtention d’un 3e prix pour le concours du Musée d’art contemporain de Montréal en 1984, période de transition pour l’agence qui s’acheva avec la réalisation de l’agrandissement du Musée McCord (1992), projet considéré par la critique comme fondateur non seulement pour le travail de l’agence mais aussi pour la communauté architecturale québécoise dans son ensemble.

Les projets de la période 1992-2012 ont été élaborés par Michel Lapointe, Robert Magne, Frédéric Dubé et Benoit Forcier et les divers collaborateurs de l’agence qui se sont succédés au long de ces vingt ans de pratique; collaboration officialisée depuis 2001 sous la nouvelle entité de Lapointe Magne et associés. L’agence regroupe aujourd’hui une quinzaine d’architectes et technologues. Elle oeuvre principalement dans le domaine de l’architecture publique.

Michel Lapointe (1948), architecte associé. Jeune gradué de l’Université de Montréal (1974), Michel Lapointe faisait partie de la grande aventure olympique des Jeux de 1976. À leur conclusion il se joignait à l’agence. Tout au long de sa carrière, il a dirigé le développement de projets d’insertions urbaines ou de caractère patrimonial. Il a notamment été associé à divers groupes de mise en valeur du patrimoine industriel.

Robert Magne (1951), architecte associé. Originaire du Manitoba, diplômé de l’Université McGill, Robert Magne a aussi étudié à l’École d’art et d’architecture de Marseille puis travaillé en France et en Allemagne. Il se joint à LeMoyne et associés en 1976, devient rapidement un chargé de conception et s’associe en 1987 avec Roy E. LeMoyne et Michel Lapointe.

Frédéric Dubé (1962), architecte associé. Gradué de l’Université McGill (B.Arch. 1986), Frédéric Dubé s’y est mérité la bourse de voyage A. F. Dunlop (1986). En 1990 il était lauréat du studio de Barcelone attribué par le Conseil des Arts du Canada pour y étudier le programme de construction scolaire promu par le gouvernement catalan. Il mène, parallèlement à sa pratique d’architecte, des tâches d’enseignement comme critique ou professeur (universités de Montréal, McGill, UQAM, Waterloo). Frédéric Dubé a agi en tant que coordonateur pour l’agence de la présente exposition.

Benoit Forcier (1965), architecte associé. Diplômé de l’Université de Carleton à Ottawa (1990), Benoit Forcier est associé au sein de la firme depuis 2003. Professionnel accrédité LEED, il assure l’engagement de la firme en matière de développement durable et coordonne le processus de conception des projets en vue d’obtenir la certification LEED.

À propos de LMA,
Marie-Paule Macdonald écrit :
«La démarche architecturale de cette agence peut être qualifiée de composite puisqu’elle va au-delà d’une opposition nette entre le moderne et le traditionnel et ne souscrit pas à l’idée d’un affrontement conflictuel entre l’architecture patrimoniale et l’architecture ontemporaine. La mise en oeuvre de cette démarche résulte de la conjugaison du talent des concepteurs, de l’expérience qu’ils ont acquise et de leur maturité professionnelle, des qualités dont l’union donne lieu à des choix réalistes dans l’élaboration du concept et au développement d’une suite complexe d’idées liées entre elles, qui prennent en compte plusieurs aspects : le milieu, les contraintes économiques, le programme, la durabilité et la faisabilité. L’agence démontre une grande aptitude dans l’élaboration des concepts ainsi qu’une conscience aigüe de la mission sociale et culturelle dont elle est investie. Ses innovations améliorent régulièrement l’équilibre délicat entre ambiance urbaine et ce qu’on pourrait nommer « utilisabilité ». Les défis relevés par l’agence vont de l’échelle d’infrastructures, comme la rénovation actuelle de la Centrale hydroélectrique de Beauharnois, longue d’un kilomètre, à celle de la région, comme l’École nationale de cirque et le Centre sportif de Gatineau, en passant par celle du quartier, comme au Théâtre Espace Libre et l’échelle indéterminée d’un belvédère dans le Nord du Québec, une structure unique, relativement petite, qui peut être placée à divers endroits dans le paysage. Du raccordement de formes bâties à des réseaux plus importants en passant par la mise en place des détails architecturaux finement calibrés, l’agence Lapointe Magne et associés a travaillé avec diverses densités urbaines qui influencent la conception d’un projet pour un contexte particulier. Ses oeuvres fournissent des indices pour résoudre la foule de casse-tête que présente la transformation de la ville contemporaine compte tenu des défis qu’elle aura à affronter à l’avenir.» (Traduction de l’anglais Monica Haim)

MARIE-PAULE MACDONALD, commissaire invitée
Marie-Paule Macdonald est architecte et membre de l’Ordre des architectes du Québec. Diplômée en architecture de l’Université de Dalhousie, en Nouvelle Écosse, elle a aussi étudié à Londres et Paris, où elle a obtenu un diplôme post-professionnel en urbanisme de l’Institut français d’urbanisme. Ayant poursuivi une pratique à Vancouver, New York et Montréal, elle est actuellement professeure associée à l’Université de Waterloo, en Ontario.

Auteure, elle a signé de nombreux articles, notamment dans le livre Curating Architecture in the City, publié par Routledge, à Londres, en 2009, dans les revues ETC et Supplément (Artexte) et dans le recueil La Demeure (Optica, 2008). Son livre rockspaces est paru aux éditions Art Metropole (Toronto) en 2000.

STÉPHANE HUOT, designer graphique de la publication
Stéphane Huot, designer graphique, a travaillé notamment pour la firme Gottschalk+Ash International de Montréal. Depuis 1996, il est à son compte et travaille pour des clients dans le domaine institutionnel, corporatif et culturel. Ses travaux ont mérité de nombreux prix lors de divers concours et biennales internatio-nales de design. Invité à plusieurs occasions comme conférencier, il a enseigné au Rhode Island School of design (1995-1996) où il obtenait aussi sa Maîtrise en 1996, à l’Université Laval (1997) et est chargé de cours à l’École de design de l’Université du Québec à Montréal depuis 1997.
- 30 -
Preview 763 7 8033 sc v2com
Photo credit: Julie Charette
Preview 763 7 8034 sc v2com
Photo credit: Michel Brunelle